Scoop it Geek Vintage
Page Facebook de Geek Vintage
Twitter

Les articles de Kulilin

Le petit Prince, dessine moi un mouton…

Le petit prince est très probablement LE joueur ultime du pictionnary et équivalents. Ou en tout cas il le serait s’il connaissait ce jeu. N’étant à priori pas le cas, il préfère découvrir l’univers en le parcourant sautant de planète en planète.

Comment ? Vous ne savez pas qui est le petit prince ? Saint-Exupéry peut-être ? /floutage de l’image pour annoncer un flashback…

La mode vintage : c’était mieux avant ?

Cet article ne relatera pas, comme il est pourtant coutume sur ce site, des souvenirs de jeunesse émanant de l’esprit nostalgique d’un geek barbu (ou pas) dont les yeux humides d’émotions trahissent tant la joie de la remémoration que la tristesse liée au fait que le temps remémoré soit révolu. Car en effet, était-ce mieux avant ? Comment expliquer ce goût, cette attirance, cette obsession même pour certains, du vintage ?

La mode vintage existe bel et bien, nous sommes en plein dedans et … non je ne ferais pas de jeux de mot prévisible gras et marron…

Le petit Nicolas

Ou, le cancre las…

En effet, le titre de substitution est nul mais il permet d’entrer dans le vif du sujet. Car vous l’aurez deviné, nous parlerons d’école ici. Et pas de n’importe quelle école, la version vieille France, avec les blouses et tout.

Alors je vais tout de suite clarifier les choses, je n’évoquerai ici que rapidement le film éponyme. Le vrai sujet ici sont les livres des maitres Sempé et Goscinny.

L’homme qui marche – ou – le Walkman

Je vous parle d’un temps que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaitre.

Voilà comment en une phrase faire un double sous-entendu lié au sujet de cet article. En effet nous parlerons musique et plus précisément de quelque chose que les plus jeunes n’auront connus que par des allusions de vieux.

Ainsi donc pour fêter dignement les 25 ans du walkman et l’arrêt définitif de la production du produit originel, voici un petit article rétrospectif sur un appareil qui,à défaut d’être décoré d’une pomme, était sacrément révolutionnaire !

Chantal Goya, l’amie des enfants

Ce matin un lapin…

Je vous ai vu chantonner « a tué un chasseur»  !!! Et oui, c’est inmanquable, à moins d’avoir passé les quelques trente-quarante dernières années sur la lune, tout le monde connait au moins ce bout de refrain… D’ailleurs beaucoup de ce tout le monde en connait même la suite (« c’était un lapin qui avait un fusil»  pour les profanes, allez vous cultiver tout de même, y’a un manque de savoir incommensurable là).

Ce n’est donc pas un mystère, le thème de cet article sera la célèbre amie des enfants (non, rien à voir avec la religion ici) Chantal Goya.

La bibliothèque rose, les livres pas que pour les filles…

Mais quand même un peu.

Une fois n’est pas coutume, l’équipe de rédacteurs de Geek-vintage étant exclusivement formée d’hommes de type masculin, je vais penser à nos visiteuses femmes de type féminin (et aux hommes aussi en fait, parce que je vais un peu relater des souvenirs mine de rien) en parlant d’une collection de livre arborant fièrement la couleur fétiche de la gente féminine (haha que j’aime les préjugés) depuis la nuit des temps : la bibliothèque rose !

Les génériques de Bernard Minet

S’il est un souvenir impérissable de la jeunesse télévisuelle de toute personne ayant entre 20 et 30 ans, c’est bien les génériques de Bernard Minet, et les séries animées ou non qui allaient avec.

Aussi nombreux que de bonne facture (si en général il faut bien l’avouer) ces génériques conservent de leur panache même après les années et constituent encore la majorité du répertoire interprété par Bernard Minet lors de ses apparitions sur scène.

Denver, le dernier dinosaure

1 – 2 – 1.2.3.4 !

Denver, le dernier dinosaure, c’est mon ami et bien plus encore ! Denver, le dernier dinosaure vient d’un monde jamais vu encore !

Hey ! Je vous ai vu chanter là bas dans le fond, et même toi devant ton écran ! Ha ha démasqué, ancien(ne) fan de ce charmant dinosaure. Tellement sympa qu’on en aurait tous pris notre carte de la spa si les dinosaure étaient inscrits sur les listes des animaux protégés, sauf que bien sur ils ne le sont pas non… bah non, ça n’existe plus les dinosaures. Désolé de briser ce doux rêve, mais oui, effectivement, les dinosaures n’existent plus.

Mais alors, qui est donc ce Denver se demanderont les profanes.

Parker lewis ne perd jamais !

Parker Loyd Lewis est un adolescent plutôt sympathique qui aime à mener une vie tranquille dans ce qu’il considère presque comme sa maison secondaire : le lycée de Santo Domingo.

Avec ses deux meilleurs amis Mikey Randall et Jerry Steiner, ils font en sorte de rendre plus cool leur lycée et de l’être eux-mêmes.

Si vous aussi vous avez rêvé de suivre votre scolarité à Santo Domingo, rejoignez-moi sur le toit avec un soda et rafraîchissez-vous la mémoire les doigts de pied en éventail, l’école c’est vraiment pas si terrible quand on y pense.

La saga Gameboy

La Gameboy fut créée en 1989 (nous ne l’avons vue qu’en 1990 en Europe pauvres de nous) par Monsieur Gunpei Yokoi (et son équipe, ne l’oublions pas) pour la très célèbre société Nintendo.

Gunpei Yokoi était déjà à l’origine, à l’époque (1980) de la création des fameux jeux électroniques « Game & Watch« .

Mais si, ces tout petits appareils sur lesquels on pouvait apprécier le fait de jouer à un jeu relativement simpliste mais souvent très prenant, et surtout, grande classe, portable.