Scoop it Geek Vintage
Page Facebook de Geek Vintage
Twitter

Les films cultes pour ados de John Hugues des années 80 / 90

john-hugues-realisateur

Ce nom ne vous dit peut être rien, mais si vous aviez entre 8 et 15 ans dans les années 80-90 vous avez obligatoirement adoré un de ses films !

John Hugues est le réalisateur, scénariste ou producteur d’un grand nombre de films cultes pour ados des années 80-90.

A vrai dire, mon premier souvenir au ciné, c’était pour un de ses films (en tant que scénariste), et pas des moindre : le cultissime « maman j’ai raté l’avion » (Home Alone) sorti en 1990 avec Macauley Culkin.

filmographie-john-hugues

Bon autant le dire tout de suite, John a fait pas mal de ce que l’on pourrait appeler poliment des « grosses bouses » :

  • Beethoven, Denis la Malice, Bébé part en vadrouille,
  • Miracle sur la 34ème rue, les 101 Dalmatiens, Flubber, Maman, je m’occupe des méchants!,
  • Reach the Rock et surtout Les Visiteurs en Amérique (je dois en oublier).

Alors pourquoi j’adore ce réalisateur ?

Pour 3 œuvres fondamentales (et quelques autres pas mal) qui sont à des références en matière de films pour jeunes ados.

Maman, j’ai raté l’avion : Pas grand-chose à ajouter. Ce film est original à l’époque, le casting est parfait, la mise en scène également. Quant on a dix ans, on ne peut qu’aimer.

maman-j-ai-rate-l-avion

Mais c’est surtout avec 2 de ses films dont l’un découvert que très tardivement que je me suis intéressé de plus prêt à ce génie pour ados.

Je veux parler de La Folle Journée de Ferris Bueller et The Breakfast Club.

la-folle-journee-de-feris-bueller

J’ai découvert la Folle Journée de Ferris Bueller (sortie le 17 décembre 1986) à 12-13 ans durant une après midi d’un jour férié sur Antenne 2. Et oui, déjà à l’époque la télévision diffusait des films durant les jours fériés.

« Ferris Bueller est un adolescent de la banlieue aisée de Chicago qui décide un beau matin de se prendre une journée de congé. Peu d’obstacles lui résistent lorsqu’il a une idée en tête. Se passant pour malade, il sèche les cours et débauche son meilleur ami Cameron et sa petite amie Sloane pour une journée » (Source wikipédia).

Ce film incarnait le rêve de tous adolescents : être cool !

Un extrait de Ferris Bueller :

Passons maintenant à une très grosse référence, The Breakfast club.

Le scénario fait peur tellement qu’il tient sur un ticket de métro, mais la mayonnaise prend merveilleusement.

« Tout le film se passe un samedi, lorsque cinq personnages se retrouvent ensemble en retenue. Ils apprendront à passer outre leurs réputations respectives et à s’apprécier mutuellement » (source wikipédia).

The breakfast club

En recherche de jeux films vintage, il y a quelques années, je tombe sur cette pochette chez un pote. Bon je lui demande son avis pas du tout convaincu par cette pochette, il me répond, « bof, ce n’est pas terrible mais ça se regarde ».

Je remarque le nom du réalisateur et ce nom me saute au visage : « Mais bien sur ! ». De retour chez moi, je matte les 10 premières minutes et là, la grosse claque. La suite sur The Breakfast club dans un article à suivre dédié à ce film culte.

La bande annonce de The Breakfast Club en Vo :

Dans la liste des films corrects sans plus on trouve également :

  • Rose bonbon (Pretty in Pink): vraiment un film pour nanas (je vous renvoie au clin d’œil de Quentin Tarantino dans son film le boulevard de la mort à ce sujet),
  • Un ticket pour deux ou Uncle Buck : sans plus.

Il me reste encore beaucoup de chemin avant de parcourir toute sa filmographie Je suis à la recherche de

  • Class reunion, Mr. Mom, Vacation, Les Pirates de l’île sauvage,
  • Seize bougies pour Sam, European vacation,
  • Une créature de rêve (qui a inspiré la série Code Lisa je crois) et la vie à l’envers.

Encore de(s) article(s) ...

American Psycho, It’s Hip To Be Square

Avant que Christian Bale ne fasse la chauve souris dans la nouvelle trilogie Batman de Nolan, avant qu’il ne joue un anorexique dérangé dans The Machinist, ou qu’il combatte des dragons dans Le Règne du Feu, il joua un rôle assez impressionnant en tant que golden boy dans un film de 2000, American Psycho

Clerks, les employés modèles : le premier film de Kevin Smith !

Clerks est un film réalisé et écrit par Kevin Smith. Vous savez le réalisateur que l’on présente comme un Geek ultime ayant réalisé Dogma (que tout le monde connaît et dont je ne suis pas fan d’ailleurs).

Ce film est une petite merveille que j’ai découvert il y a 1 ou 2 ans par hasard. Le synopsis sur le papier est très simple et n’est pas particulièrement vendeur.

Suspiria, Dario Argento fout les boules

Dario Argento n’est pas forcément le réalisateur auquel je pense forcément quand je veux me regarder un bon petit film horrifique. Mal m’en prend, car Suspiria est une petite merveille d’horreur. Et c’est le seul film de Dario Argento que j’ai vu.

Alien (Ridley Scott) : Nostromo, Monstre & compagnie

Alien : cette saga culte n’a plus besoin d’être présentée. Tout le monde la connaît pour une simple raison : rarement des long-métrages SF auront été d’aussi bonne qualité au fil des opus.

Inutile d’enfoncer des portes ouvertes en étalant les qualités du premier long métrage, pilier fondateur d’une longue lignée. Cet article tente plutôt de vous en apprendre plus sur les coulisses du film, la construction de ce mythe des temps modernes.

Invasion Los Angeles (They Live) : Vois la vie en Rayban

Carpenter est un maître de l’horreur et du suspense. Des films comme Fog ou le terrifiant The Thing sont d’une rare intensité et tension (bon, il a fait aussi Jack Burton dans les griffes du Mandarin, très kitsch).
Mais le réalisateur ne s’arrête pas là. Il peut nous offrir des petites merveilles de science-fiction comme l’oeuvre dont il va être question aujourd’hui : Invasion Los Angeles.

7 commentaires sur “Les films cultes pour ados de John Hugues des années 80 / 90”

  1. Yop dit :

    Purée de M…. !

    En regardant le positionnement de mon article sur mon ami google :-) sur la requête « John Hugues» , je viens d’apprendre qu’il est décédé des suites d’une crise cardiaque le 6 août 2009, à l’age de 59 ans.

    Et pour finir, l’article est positionné qu’en 3eme page ! Pfff

  2. yansou dit :

    As’Salahm Waaleikum Yop.

    Y’a aussi les films de Joe Dante des Années 80/90 qui ont aussi marqué cette même génération :
    -Explorers (1985),
    -Panic Sur Florida Beach (1993),
    -Gremlins 1 & 2 (1984 & 1990),
    -L’Aventure Intèrieur (1987),
    -la Quatrième Dimension (1983).

    Que La Paix Soit Sur Toi.

  3. Yop dit :

    J’ai vu tous les films que tu cites yansou, sauf 1 : Panic Sur Florida Beach !

    Je n’ai plus qu’à le trouver. Il l’air bien sympa :-)

  4. yelena dit :

    j’ai aimé tout ça mais je veux savoir le nom du bébé qui joue dans « bébé part en vadrouille»  si tu as la réponse voici mon MSN: ***********@live.fr merci

    Edit : j’ai enlevé l’adresse msn de ton commentaire ;-)

  5. Yop dit :

    Selon mes recherches, il s’agit de Adam Robert Worton. Je te laisse nous confirmer s’il s’agit bien de lui :-)

  6. yansou dit :

    As’salahm waaleikum Yop,
    Je sais pas si tu as vu mais il y’a peu de temps est passé sur la chaine tv TCM un documentaire consacré au 60 ans des teen-movie.
    Les films de John Hughues y sont évidemment évoqués.

    > Edit : j’ai supprimé le lien de DL (atteintes aux droits d’auteur)

  7. Yop dit :

    Je l’avais vu yansou. Tu penses bien que je ne pouvais pas le louper ;-) Documentaire à voir !

    En tout cas, merci d’avoir apporté cette précision pour les visiteurs.

Laisser un commentaire

Pour ajouter une image dans votre commentaire cliquez ici.