Scoop it Geek Vintage
Page Facebook de Geek Vintage
Twitter

Les articles de août 2009

New York 1997 – Los Angeles 2013

Il y a des films qui puent la classe, parce que le héros est charismatique, parce que le film possède une âme, parce que l’on sent l’implication du réalisateur. 2 de ces films font partie de cette catégorie, New York 1997 et Los Angeles 2013.

Je me souviens que la première fois que j’ai entendu parler de New York 1997, je n’étais pas trop motivé à le regarder (j’étais jeune, halala). Mais, quand j’ai vu que le réalisateur était John Carpenter, et que j’avais déjà vu The Thing, je n’ai fait qu’un bond.

Et j’ai eu raison, New York 1997 reste pour moi une oeuvre majeure, mon film préféré, un film unique qui m’a laissé des sensations que je n’ai jamais retrouvé ensuite, jusqu’à ce que je mette la main sur Los Angeles 2013, suite sortie 15 ans apres New York 1997, moins bon, mais quand même culte.

Les warhammers, le jeu des batailles fantastiques !

Si tu veux la paix, prépare la guerre.(Végèce)

Qui ne connait pas les Warhammers, ce monde fantasy où le quotidien est de collectionner des figurines, de les peindre et de mener des batailles sanguinaires à la tête des armées d’une race de combattant !

Tout d’abord dans les livres de jeux de rôles, puis décliner en wargame et jeu vidéo, les warhammers sont une des références culte de la culture Geek !

Rick Dangerous, L’Indiana Jones des jeux vidéo des années 90

Un des meilleurs jeu des années 90, Rick Dangerous est devenu un jeu culte pour de nombreux geek ! Un gameplay simple, un jeu basé sur la mémoire et les reflex, non ??!! Et si ! Mais évidemment si vous dites ça à vos parents en 1990, ils croyaient que vous vous foutiez de leurs gueules ! Mais non, c’est vraiment un super jeu !

Jeu de plateforme, pleinement inspiré d’Indiana Jones, il à fait le succes de Core Design (qui n’existe plus aujourd’hui, paix à son âme qui nous à laissé un super souvenirs !)…

Le génial Yu Suzuki : un des plus grands créateurs de jeux vidéos

Vous avez forcément joué à un jeu conçu par le grand concepteur de jeux vidéo alias Yu Suzuki dans votre enfance ou votre adolescence.

Yu Suzuki m’a bercé inconsciemment dans ses créations durant plus de 15 ans.

Ce n’est qu’il y a quelques années que j’ai mis un nom et un visage sur tous ces jeux vidéo fabuleux !

La saga Gameboy

La Gameboy fut créée en 1989 (nous ne l’avons vue qu’en 1990 en Europe pauvres de nous) par Monsieur Gunpei Yokoi (et son équipe, ne l’oublions pas) pour la très célèbre société Nintendo.

Gunpei Yokoi était déjà à l’origine, à l’époque (1980) de la création des fameux jeux électroniques « Game & Watch« .

Mais si, ces tout petits appareils sur lesquels on pouvait apprécier le fait de jouer à un jeu relativement simpliste mais souvent très prenant, et surtout, grande classe, portable.

Une autre vision de Fallout

War. War never changes.

La licence Fallout est probablement la licence de jeu de rôle PC la plus connue à ce jour. Ou du moins, la plus idolâtrée par des hordes de fans à lunette. Et pour cause, ce monument ludique post-apocalyptique possède probablement le scénario le plus prenant des RPGs de son époque. Mais là n’est pas la question, car je ne vais pas refaire un énième papier falloutien comme on en trouve sur la toile, non.