La Zoubida – Les aventures de Moktar

moktar-pc

Lagaf’ ne fut pas que le talentueux présentateur du Bigdil – le jeu de la ménagère de moins de 50 ans qui a fait les bons jours de TF1 entre 1998 et 2003 – ce ne fut pas non plus le pilote de jet ski le plus aventureux du globe, tout commença pour lui comme ancien G.O du Club Med dans la Classe de Fabrice sur FR3 avec son compère un certain Jean-Marie Bigard.

Quel talent !

Lagaf’ est aussi allé taper dans la chanson, il fut ainsi l’auteur du tube légendaire de l’été 1990 « Bo le lavabo » – un brûlot contre la musique techno qui n’est pas sans rappeler Boris et sa soirée disco – qu’il enchaîna d’un second tube : La Zoubida, démonstration :

Et là l’œil avisé des geeks que vous êtes aura remarqué dans ce sublime clip au montage osé des images animées au style BD consommé, et bien oui mesdames et mesdames, vous avez devant vos yeux, surgit du passé, les images du célèbre diptyque de jeu de plateforme made in France sorti en 1991 :

  • Moktar : La Zoubida sorti sur Amstrad CPC 434 à 6128
  • La Zoubida : Les aventures de Moktar sur PC

Pochette-jeu-les-aventures-de-moktar-lagaf-la-zoubida

mon 386 SX 25 1 Mo de ram

(NDLA : Au lieu de faire dans le factuel je vais vous faire du pur subjectif qui tache) A l’époque donc armé de mon 386 SX 25 1 Mo de ram – une vraie bête guerre – les jeux de plateforme contrairement au fond de commerce des consoles n’étaient pas légion sur PC, et Titus Interactive – cocorico un éditeur français – faisait dans le lourd avec et sans licence dans le genre : Dick Tracy, les Blues Brothers et l’abhorrée Prehistorik mettant en scène un homme de cro-magnon se batant à coup de gourdin et de boomerang, bien avant Joe&Mac – Caveman Ninja de Data East (NES / Gameboy)

joe-and-mac-caveman-ninja

Prehistorik dit le jeu à devenir dingue

Prehistorik, le jeu

Hors donc, Moktar – dont le gameplay et le code source ont été honteusement pompés sur les Blues Brothers du même éditeur et qui seront encore réutilisés pour le jeu Titus The Fox to Marrakech and Back la version US de Moktar qui sortira l’année suivante en 1992, y’a pas de petits profits ma brave dame – est un jeu de plateforme mais attention pas n’importe lequel : un jeu HARDCORE !§

Vous incarnez Moktar, illustré graphiquement par Lagaf déguisé en bédouin comme dans son clip à succès, qui doit délivrer la bien aimée Zoubida et s’enfuir avec elle à Marrakech et pour se faire il erre dans les rues, les couloirs de métro, les chantiers à se battre contre les prédateurs de rues que sont par exemple – la fille de joie ayant été manifestement oubliée au casting – le méchant pitbull, le skinhead, le rat des villes, la moucham’ et le clodo alcoolo tendance agressif.

Graphiquement c’est plutôt joli pour l’époque, coloré – enfin pas dans les premiers niveaux de nuit –  et le style graphique BD assez frais.

Moktar jeu

Ici on saute de plateformes en plateformes, classique mais les ennemis ne peuvent être supprimés que d’une seule et unique façon : en leur envoyant un objet en travers de l’échine. Toute la difficulté est là car les objets (bouteille, boîte de conserve, pot de peinture, sac poubelle etc…) ne repopent pas, sont très limités sur le parcours, donc Moktar devra les trimballer de tableau en tableau et leurs lancers sont donc soumis à la dure loi du « must one shot or die ».

moktar-la-zoubida

Certains objets évitent par politesse de s’évanouir dans le merveilleux monde des pixels morts après utilisation : les balles bleues, les bennes à ordure, le skateboard et le tapis volant ; ces deux derniers pouvant en outre servir de moyen de transport plus rapide mais leur intérêt come moyen de transport reste tout de même limité.

Et puis ici point de sauvegarde automatique, jeune fou, si vous mourrez vous recommencerez en début du niveau dont vous avez obtenu le code lui même caché dans une lampe de génie disséminée dans le niveau en cours. Hardcore je vous dis !

moktar

Sinon au niveau gameplay et ambiance, tout d’abord marque de fabrique de Titus, pas de scrolling centré sur le perso, l’écran se décale d’un bloc en bout de tableau – cocorico … – une musique à base de speaker de PC (on est en 1991 les jeunes hein, les cartes sons à 200€ ne deviendront une vrai mode que 5 à 6 ans après) qui passe assez bien sauf qu’elle en EST EN PUTAIN DE BOUCLE §

La maniabilité est de mémoire assez molle, les temps de réactions discutables mais raisonnables pour l’époque.

Au final, pour avoir perdu pas mal ma jeunesse sur les jeux Titus, je peux dire que c’est de loin le meilleur de l’écurie sur PC, Prehistorik 1& 2 rimant pour le joueur avec « hystérique » et les jeux Gameboy étant digne de la poubelle la plus proche.

NDLA : Par contre mettez Moktar sous 486 DX 33 et il est comme sous coke, sautant de partout au moindre effleurement de touche, la cadence est trop rapide, bref le jeu injouable.

Encore de(s) article(s) ...

Test du GPI CASE de Retroflag + Retropie

Il y avait eu une grosse hype à l’annonce et au lancement de ce boîtier qui reprend presque à la perfection les lignes de la Gameboy FAT de Nintendo (pas de procès ou d’action en justice à ce sujet d’ailleurs ?).

Presque immédiatement en rupture à sa commercialisation, je n’avais pas réussi à mettre la main sur un exemplaire (les prix avaient un peu flambé également).

Plusieurs mois se sont maintenant écoulés et j’ai ainsi pu demander à Arcadia Retrogaming de m’envoyer un exemplaire du GPI Case de Retroflag pour me faire ma propre opinion.

Le TOP 5 des hits sur Gameboy

La Gameboy de Nintendo est sortie en 1989. Cette console portable a connu un succès énorme dès son lancement. Equipée d’un écran monochrome dans sa première mouture, elle est plébiscitée par les joueurs pour sa ludothèque de grande qualité.

Au total, près de 120 millions d’exemplaires seront écoulés dans le monde sur une dizaine d’années. Aujourd’hui encore, les fans de cette console sont encore nombreux. Mais savez-vous quels sont leurs jeux préférés ? Découvrez notre sélection ci-dessous.

Pourquoi le remake de jeux vidéo se démocratise-t-il en France ?

En 2020, le marché des jeux vidéo se porte à merveille. Si de nombreuses nouveautés viennent remplir les bacs chaque mois, une tendance revient sur le devant de la scène : le remake.

En effet, depuis plusieurs années, les créateurs ont décidé de miser sur une réédition de leurs célèbres titres. Et le public est au rendez-vous. Focus sur ce nouveau phénomène qui ne compte pas s’arrêter en si bon chemin.

Rebel assault 2 : the hidden empire, un excellent jeu vintage Star wars !

Je vais vous parler d’un jeu interactif comportant de nombreuses scènes cinématiques. Il s’agit d’un style de jeu vraiment à part significatif d’une époque, celle notamment des jeux/films interactifs avec la mega cd ou la 3do.

Les plus passionnés auront déjà deviné le nom de ce jeu (en même temps c’est marqué dans le titre). Il s’agit bien sûr de Rebel assault 2 : the hidden empire développé par Lucasart entertainment et sorti sur Playstation 1 en 1996 sur le vieux continent dans un très beau coffret contenant 2CD.

La mythologie et l’Égypte ancienne dans les jeux vidéo

Je vous propose aujourd’hui mon best-of des jeux mythologiques toutes plateformes confondues, que cela soit sur console portable, de salon ou PC !

Rassurez-vous, je ne vais pas parler d’Assassin’s Creed Origins, malgré ses qualités. On parlera de jeux rétro ou de jeux qui ont plus de 10 ans.

L’Egypte dans les jeux vidéo, vaste sujet ! Découvrez mon top 5 des jeux en rapport avec cet univers passionnant. Tous les styles sont représentés : de la plateforme, de l’aventure, de la stratégie et même du point & click !

6 commentaires sur “La Zoubida – Les aventures de Moktar”

  1. Cédric dit :

    Salut,

    perso, j avais passé beaucoup plus de temps sur les blues brothers. Sans doute etait ce du à une overdose de cette chanson de m***e qu’est la zoubida (je sais, chaque générations produient des « artistes » comme lui, mais bon, c’est pas une excuse.).

  2. Yop dit :

    Merci Lion pour cet article. J’ai le sentiment que tu participeras souvent sur Geek vintage même en tant qu’invité 😉

    Perso, de nom ce jeu ne me disait strictement rien, mais quand j’ai vu les images, mes souvenirs sont revenus.

    J’ai joué à ce jeu sur Atari ST chez un pote. Je devais avoir à peine 10 ans et je me souviens encore de ce jeu. C’est dingue !

  3. Vladkergan dit :

    Pour le parallèle avec Titus the Fox, ca va encore plus mois, vu qu’au moins les deux ou trois premier niveau des deux jeux sont rigoureusement identiques, à part le personnage central.

    Perso j’ai de loin préféré les Blues Brothers (malgré une fin… sans queue ni tête) et Prehistorik 2, le jeu de plateforme auquel j’ai du le plus jouer sur PC (avec Jill of the Jungle, Secret Agent et autres Xargon)

  4. El Perfector dit :

    « must one shot or die »? Ca ne veut rien dire, apprends à parler anglais stp ! 🙂

    Mis à part je confirme que Moktar est un très bon jeu, méconnu sans doute à cause de sa grande difficulté.

    Quant au scrolling « par bloc », je ne comprends pas l’intérêt d’écrire « cocorico », car ce scrolling à chier est de loin le plus grand point faible de ce jeu.

  5. Lion dit :

    Allez ça c’est cadeau pour ta culture : http://fr.wikipedia.org/wiki/One_shot

  6. The Midnighter dit :

    « Hors donc, Moktar – dont le gameplay et le code source ont été honteusement pompés sur les Blues Brothers du même éditeur et qui seront encore réutilisés pour le jeu Titus The Fox to Marrakech and Back la version US de Moktar qui sortira l’année suivante en 1992 ».

    Le programmeur du jeu, Eric ZMIRO, avait reçu pour consigne de pondre en 3 mois un jeu « vite fait vite vendu » en réutilisant le CS de Blues Brothers. Mais compte tenu de la médiocrité du programme d’origine, il a intégralement réécrit le code pour optimiser les performances de jeu sur PC(plus de couleurs, sprites plus grands, scrolling entre les blocs auparavant impossible, lois physiques avancées pour les objets, etc).

    Quant au jeu TITUS the Fox, c’est exactement le même jeu si ce n’est que le sprite de Mokhtar a été remplacé par la mascotte de la société pour la version export (la chanson à l’origine du jeu étant totalement inconnue en dehors de la France).

    Voilà au moins deux accusations injustes rectifiées.

Laisser un commentaire