Scoop it Geek Vintage
Page Facebook de Geek Vintage
Twitter

La bibliothèque rose, les livres pas que pour les filles…

Pas que pour les filles, je le signale parce que j’ai un nombre un peu conséquent de volumes de « Fantômette»  dans ma bibliothèque… Maintenant un peu cachés parmi les bouquins de SF mais ils sont toujours là. Histoire de varier les plaisirs, et parce que mine de rien c’est un peu lié, je parlerai aussi de la bibliothèque verte dans cet article, mais mon expérience littéraire avec ces livres étant nettement moins importante, je ne l’évoquerai que plus brièvement.

Avant d’entrer dans l’aspect personnel lié à ses lectures, un petit peu de généralité histoire de :

Historique

comtesse-de-segur

Bibliothèque Rose : La bibliothèque rose est une série de livres publiée aux éditions Hachette. Elle a été créé par l’idée de M. Louis HACHETTE (et ouais c’est fou cette coïncidence) en 1856. Suite à un voyage en train avec Napoléon III et le comte de Ségur naquit l’envie de publier les histoires de la comtesse de Ségur, créées pour ses propres enfants, pour en faire profiter les autres enfants.

Bibliothèque Verte : Elle aussi publiée aux éditions Hachette, la bibliothèque verte a été créée en 1924 dans le but de mettre à disposition des adolescents et préadolescents des histoires plus en rapport avec leurs attentes, la bibliothèque rose étant plutôt destinée aux plus jeunes.

Les collections

Aussi nombreuses que variées (ou presque… ou pas vraiment selon le point de vue), on y trouve en vrac des histoires d’enfants (plus ou moins jeunes mais quand même des gosses) qui sont plus ou moins héroïques (non ça ne fait pas deux fois « plus ou moins»  à suivre, le premier étant entre parenthèses, nananère… reprenons).

Ces enfants, si héroïques soient-ils cachent ou non leur identité mais quoi qu’il en soit ils arrêtent de méchants dangereux (et incompétents il faut le dire) bandits qui sont méchants (parce que ce sont des bandits). On y trouve aussi des animaux qui font des trucs cool ou pas selon les goûts, des êtres surnaturels qui déambulent et font des bulles (non là c’était pour la rime).

Bon là, j’évoquais surtout les souvenirs que j’en avais MAIS, truc de dingue, les collections ont évoluées en même temps que moi (que nous, que dis-je). Ainsi, on y trouve maintenant dixit le site officiel, des adaptations de films, de séries à succès pour pré-ado, et même… de mangas, oui moi aussi j’ai halluciné de voir par un exemple un Kenshin vagabonder dans la bibliothèque (petit jeu de mot destiné aux connaisseurs, pour les autres tant pis pour vous, je ne l’expliquerai pas, car je suis diabolique).

Voici une liste proche au possible de l’exhaustivité des deux « bibliothèques»  :

  • 1, 2, 3 histoires deasterix-obelix
  • Alice
  • Alice au Pays des Merveilles
  • Astérix
  • Beast Quest
  • Bibliothèque Disney
  • Bijoux de Princesses
  • Camp Rock
  • Cars
  • Cédric
  • Chante !fantomette
  • Charlotte aux Fraises
  • Chasseurs de dragons
  • Code Lyoko
  • Esprit Fantômes
  • Fantômette
  • Films
  • Films d’animation
  • Foot 2 Rue
  • Franklin
  • Garfield
  • Ghost Secretrurouni-kenshin
  • Gormiti
  • Hannah Montana
  • High School Musical
  • Indiana Jones
  • Jojo Lapin
  • JONAS
  • Kenshin
  • Kid Paddle
  • Krypto
  • L’Étalon Noirjojo-lapin
  • La Comtesse de Ségur
  • La Fée Clochette
  • Lanfeust de Troy
  • Le Clan des Sept
  • Le Club des Cinq
  • Les Ballerines Magiques
  • Les Chefs-d’Oeuvre Disney
  • Les copains de la forêt
  • Les énigmes de Futékati
  • Les Schtroumpfsmarsupilami
  • Les Six Compagnons
  • Les Sorciers de Waverly Place
  • Lucky Luke
  • Ma Princesse préférée
  • Magic
  • Marsupilami
  • Mini-Loup
  • Monster Buster Clubouioui
  • Naruto
  • Oui-Oui
  • Pirates des Caraïbes
  • Prince of Persia
  • Princesse Academy
  • Princesses à cheval
  • Shaman King
  • Shuriken Schoolyakari
  • Star Wars – Clone Wars
  • Storm Hawks
  • Titeuf
  • Totally spies
  • Winx club
  • WITCH
  • Yakari
  • Zoé Kézako

Pour les courageux qui ont compté je leur confirme qu’il y en a 66. À noter que cette liste est bien un rassemblement tout confondu des collections propres aux bibliothèque rose et bibliothèque verte.

Évocations personnifiantes

Un jour que j’étais enfant, aux environs de ma neuvième année, je découvris dans la bibliothèque de mon école l’existence d’étranges livres arborant des couleurs flashy qui attirèrent mon attention. L’aspect au premier abord surprenant, voire repoussant pour un garçon dans la fleur de l’âge de l’école primaire, de ces éléments littéraires ne rebutèrent point ma curiosité lancinante. Ainsi j’ouvris un exemplaire de Fantômette, étrange personnage féminin aux allures de lutin et découvrit un abime fantasque (et presque lubrique en y repensant… ou pas oui) d’histoires rocambolesques.

Bon, reprenons un style d’écriture normal, on est pas là pour déconner non plus, ou enfin si. Et donc, wouahou, une adolescente qui va péter la tête de méchants vils gredins déguisée comme c’est pas permis, intéressant. J’ai donc entamé la lecture de ses aventures ainsi que de celles de ses compagnons de collection.

Fantômette

fantomette
Fantômette est certainement le livre de la bibliothèque rose qui m’a le plus plût et j’en ai d’ailleurs commencé à l’époque ce qui fût ma première collection littéraire.

Le pitch : Françoise Dupont, est une jeune fille qui mène une vie « normale»  de lycéenne. Très intelligente et sportive, ces qualités ont fait qu’elle ait pu devenir la justicière Fantômette.

Elle mène donc une double vie en cachant bien évidemment son secret aux yeux du monde, mais aussi de ses deux meilleures amies : Ficelle et Boulotte (oui, l’imagination semble débordante n’est-ce pas ? mais au moins on identifie rapidement les personnages). Rare personne à connaitre l’existence de cette double vie, Œil-de-lynx, journaliste de son état, et grand ami de la justicière, l’aide à la hauteur de ses moyens lors de certaines aventures.

Dans ses aventures d’ailleurs, elle en vient à déjouer les plans du Masque d’argent, qui tient son surnom d’un masque qui cache un accident visageaire (oui, de visage et pis flute). Le furet fait aussi partie des méchants récurrents à la série . Ce sont en sorte les nemesis de Fantômette. Ouh les vilains.

Une série télévisée a été créée retraçant plus ou moins bien les aventures de l’intrépide adolescente. Je me souviens l’avoir suivie non sans enthousiasme mais tout de même pas plus emballé que ça. Je ne ferai d’ailleurs pas le test du vieillissement en la regardant maintenant, je suis sûr que ce serait insupportable.

Le club des cinq

club-des-cinq

Le club des cinq fait partie des livres dont j’ai particulièrement apprécié la lecture aussi mais ceux là seulement dans la bibliothèque de l’école.

Pour ceux qui connaitraient la série « Nerdz» , même sans connaitre la véritable histoire du club des cinq vous en connaissez des bouts. La série relate les aventures d’un groupe de quatre enfants qui, à l’aide de leurs fidèle compagnon canidé, vont résoudre des mystères mystérieux et même parfois déjouent les plans de vils gredins (cf un peu au dessus, c’est du même acabit mais d’importance moindre).

Les personnages sont liés par le sang et on trouve donc François Gauthier, l’ainé de la bande, son frère, Michel Gauthier, leur soeur, Annie Gauthier, leur cousine, la fille-garçon comme dirait l’autre, Claude Dorsel, meneuse du groupe (non, rien à voir non, l’autre s’écrit avec un « c»  bande de petits galopins) et enfin le personnage presque principal (ou pas hein) le chien Dagobert.

Ainsi cette bande de freluquets en culottes courtes jouent les détectives parfois ayant comme terrain de jeu l’ile de Kernach appartenant à Claude (ouais y’en a qui ont la belle vie).

Les aventures de ces jeunes gens ont été adaptées en bande dessinée, en série télévisée, en enregistrement audio et même en jeux vidéo (oui je viens aussi d’en apprendre l’existence).

Fin

Cet article étant assez long, je ne veux pas vous dégouter de la lecture de ce blog magnifique et je m’arrêterai donc par là. J’ai pu de toute façon évoquer les deux principales oeuvres de la bibliothèque rose que j’ai lues. Je pourrais citer  » Jojo lapin»  ou « Oui Oui»  mais j’étais un peu trop vieux quand j’ai découvert ces collections pour les apprécier, je les ai simplement feuilletées pour voir mais bon prrrt voilà quoi oh, on est pas des bébés non plus (et pis la honte de lire ça en CM1 quand même, j’avais une réputation moi).

Concernant la bibliothèque verte, « les six compagnons»  constitue la principale série que j’ai lue. Elle y évoque un peu comme pour le « club des cinq»  les aventures d’un groupe de pré-pubaires en manque d’action avec des personnages bien entendu différents et des péripéties qui leurs sont propres.

Je vous invite donc chers lecteurs, et j’espère lectrices, parce que quand même cet article vous est presque dédié, à laisser des commentaires nous narrant pour notre (mon) plus grand plaisir vos souvenirs de jeunesse liés à ces collections bien qu’anciennes, ayant su s’adapter aux générations et conserver de leur charme au fil du temps.

À une prochaine au détour d’un article vintage de geek, see ya. I’ll be back… (histoire de finir sur quelque chose de viril).

PS : La blague avec Kenshin vient du fait que le titre de ses aventures (en français) est « Kenshin le vagabond» . Je vous le dis parce que je suis vraiment un mec sympa.

Encore de(s) article(s) ...

Le petit Prince, dessine moi un mouton…

Le petit prince est très probablement LE joueur ultime du pictionnary et équivalents. Ou en tout cas il le serait s’il connaissait ce jeu. N’étant à priori pas le cas, il préfère découvrir l’univers en le parcourant sautant de planète en planète.

Comment ? Vous ne savez pas qui est le petit prince ? Saint-Exupéry peut-être ? /floutage de l’image pour annoncer un flashback…

Le petit Nicolas

Ou, le cancre las…

En effet, le titre de substitution est nul mais il permet d’entrer dans le vif du sujet. Car vous l’aurez deviné, nous parlerons d’école ici. Et pas de n’importe quelle école, la version vieille France, avec les blouses et tout.

Alors je vais tout de suite clarifier les choses, je n’évoquerai ici que rapidement le film éponyme. Le vrai sujet ici sont les livres des maitres Sempé et Goscinny.

9 commentaires sur “La bibliothèque rose, les livres pas que pour les filles…”

  1. Yop dit :

    Forever le Club des Cinq ! ;-)

  2. Booloo dit :

    …non ça ne fait pas deux fois « plus ou moins»

    Par contre il y a 2 fois « méchant»  !!!! ;-)

    Et j’aimais bien le club des 5 étant petit !

  3. Ag dit :

    Raaah bien sur le club des 5!! :) je me demande d’ailleurs où ils ont disparus les coquinous… mmh (réflexion personnelle) (d’une lectrice précisons le)

  4. miko_love dit :

    j’en ai lus de ces livres, que des souvenirs ^^

  5. Sakura dit :

    Le Club des 5 reste aussi mon meilleur souvenir de jeunesse (ça me parait si loin maintenant…). La bibliothèque rose était la parfaite transition entre les livres à image et les livres « pour les grands» .

    Mais je ne trouve pas dans ta liste les aventures de ce bon vieux Clodomir (nan nan aucun rapport avec le fils de Clovis), un genre de père noël dans la vie quotidienne qui vit avec sa femme Margot.

    Et les histoires des Trois petits cochons qui n’en finissent pas de mettre des raclées au pauvre loup qu’on finit par prendre en pitié.

    Ah et les aventures de la famille Tant-Mieux (le nom parle de lui-même) et celles de la jeune Mili Mali Malou (si si c’est bien le diminutif de son prénom dont je ne me souviens plus) avec ses compagnons inséparables Bobby Blin et sa petite-amie-Suzanne.

  6. Kulilin dit :

    Je suis déçu de constater la non exhaustivité de la liste du site officiel de la collection :( et en même temps ravi que quelqu’un soit à même de nous en informer :)
    Soit-dit en passant, j’aime beaucoup la phrase :
    « La bibliothèque rose était la parfaite transition entre les livres à image et les livres « pour les grands» .» 
    Si j’y avais pensé je l’aurais probablement précisé dans mon article, ça résume bien les choses.

  7. cocole dit :

    Ah, le club des 5 ou les 6 compagnons. Que de bons moments passés à leurs cotés.

    Dans ta liste, il manque également Langelot, une série de bouquins édités dans la bibliothèque verte qui raconte les aventures de Langelot, un agent secret du SNIF (Service National d’Information Fonctionnelle). Ces romans étaient écrits par le « Lieutenant X» .

    Que de bons souvenirs dans ces aventures également.

  8. yacine dit :

    j’aime la bibliothéque rose parce qu’elle me permette de savoir beaucoup de chose.

  9. Amina dit :

    c’est trop fun , j’adore les livres cette bibliotheque!!! plus particulierement la collection de comtesse de Segur , les livres de cette de derniere m’ont appris beaucoup de chose , on y trouve joie tristesse bonheur bien etre amour , tout ce qu’il y’a dans la vie quotidienne!!! Lorque j’ai LU Un bon petit diable et les malheurs de sophie j’ai failli pleuré au debut , je me demandé comment on peut etre aussi malheureux dans la vie, mais a la fin tout c’est bien terminéé!!! Comtesse de Segur t’es la meilleure je t’aimeeee

Laisser un commentaire

Pour ajouter une image dans votre commentaire cliquez ici.