Scoop it Geek Vintage
Page Facebook de Geek Vintage
Twitter

Aux origines du blackjack en ligne

L’histoire du blackjack a dérouté les historiens pendant bien longtemps. Et le pire, c’est qu’on ne sait toujours pas avec précision d’où ce jeu tire ses origines. Cela n’a nullement empêché le jeu d’évoluer au fil du temps pour atteindre la forme que nous lui connaissons aujourd’hui. La théorie la plus plausible serait que le blackjack descende d’un jeu français baptisé « Vingt-et-un ». Très populaire pendant le XVIIIe siècle, il fut notamment joué par les membres de la cour royale pendant le règne de Louis XV. Il est également possible que d’autres jeux de cartes aient eu une incidence positive sur l’épanouissement du « Vingt-et-un », à commencer par le « Trente-et-un » espagnol et le « Sette et Mezzo » italien. Ces derniers attribuaient une valeur spécifique aux cartes à jouer. Le but de ces jeux consistait à atteindre un score précis sans jamais le dépasser. Cela ne vous rappelle rien ?

Le jeu fit son petit bonhomme de chemin aux États-Unis où il y fut probablement introduit par les immigrants français de Louisiane. À l’époque, ce jeu présentait de très nombreuses différences par rapport à la version moderne du blackjack en ligne ou en club. Par exemple, les deux cartes du croupier étaient visibles. De même, il pouvait prendre les mêmes décisions de jeu que le joueur. De nos jours, il doit se plier à des règles prédéterminées : tirer une carte supplémentaire tant que sa main ne totalise pas au moins 17 points. En raison des multiples interdictions auxquelles le jeu fit face en France, le « Vingt-et-un » ne prit véritablement son essor qu’aux États-Unis, notamment dans les cercles de jeux de la Nouvelle-Orléans.

L'histoire du blackjack

Le blackjack au XXe siècle

Au moment où le jeu fit son apparition dans les casinos du Nevada, on l’appelait toujours « Vingt-et-un ». Pour attirer de nouveaux clients, certains casinos offrirent épisodiquement un rapport de 10 contre 1 aux joueurs qui parvenaient à obtenir une main de 21 points à l’aide d’un as de pique et d’un valet noir. C’est ainsi que le nom anglais « blackjack » (« valet noir ») lui est resté. La légalisation de la plupart des jeux de casino qui survint dans l’état du Nevada en 1931 permit l’harmonisation de ses règles dans tous les établissements de jeux. Il faudra attendre les années 50 pour voir se pointer les premiers compteurs de cartes … Certains mathématiciens se mirent à échafauder des théories dans l’espoir de réduire l’avantage-maison à son plus simple appareil. Ce fut le cas du professeur Edward O. Thorp qui, dans son livre « Beat the Dealer » paru en 1962, posa les bases du comptage de cartes.

La réplique des casinos ne se fit pas attendre : pour lutter contre cette pratique qui pouvait leur porter un préjudice financier, ils décidèrent d’augmenter le nombre de jeux de cartes dans les sabots des croupiers et/ou de les mélanger plus fréquemment. Par la suite, les joueurs tirèrent profit de l’avènement de l’informatique pour déterminer, selon une logique probabiliste, les décisions de jeu à privilégier en fonction de la carte visible du croupier et des deux cartes distribuées aux joueurs. Le tout se présente sous la forme d’un tableau de stratégie basique que les joueurs s’empressent de consulter lors de la phase de distribution. Toutefois, aussi pertinent puisse-t-il être, ce tableau n’offre qu’une sensation de sécurité purement illusoire au joueur car, sur le long terme, le casino conserve un avantage inexpugnable sur ce dernier.

Le comptage des cartes blackjack

Le blackjack en ligne, le début d’une nouvelle ère …

En dépit des mesures prises par les casinos pour décourager le comptage de cartes, la renommée du blackjack s’exporta bien au-delà des frontières américaines. L’avènement de l’ère numérique contribua même à consolider sa réputation. Les premiers jeux électroniques de blackjack émergèrent au début des années 80 quand la société américaine Mattel sortit « Las Vegas Poker & Blackjack » sur sa console de jeux « Intellivision ». On se souvient également du jeu électronique « Pocket Blackjack 21 » qui, développé par Radica Games, ressemblait à une petite calculatrice de poche. Il va sans dire que les graphismes de l’époque étaient extrêmement rudimentaires, mais au gré de l’évolution technologique, ils devinrent de plus en plus sophistiqués pour atteindre, 4 décennies plus tard, un degré de réalisme absolument phénoménal.

De nos jours, il existe véritablement des dizaines, voire des centaines de jeux de blackjack en ligne dont les règles et les fonctionnalités varient selon la variante et l’éditeur de logiciels (Microgaming, NetEnt, Betsoft, Realtime Gaming, Playtech …). Le blackjack Switch, le blackjack Double Exposure, le blackjack Surrender, le pontoon, le Spanish 21 ou encore le blackjack à jackpot progressif comptent parmi les déclinaisons les plus populaires. Autrefois pilotés par Adobe Flash et Java, les jeux de blackjack en ligne sont désormais mus par le langage de balisage HTML5 qui permet une compatibilité optimale sur tout type de support numérique. Par contre, il est impossible de compter les cartes sur une version de blackjack en ligne, les cartes étant brassées par un générateur de nombres aléatoires au terme de chaque manche. Grâce à la technologie informatique, cette opération s’effectue en un quart de seconde.

Le blackjack et les jeux vidéos

Le blackjack en live, une goutte de réalisme dans un océan de numérique

Depuis l’avènement des casinos en live, les joueurs de blackjack peuvent tenter leur chance à n’importe quel moment de la journée. Ces derniers peuvent jouer à la variante de leur choix. Toutefois, en dépit des avantages offerts par les casinos en ligne, un paramètre fait cruellement défaut : la dimension sociale. Même s’ils peuvent jouer à leurs jeux favoris sans quitter le confort de leur domicile, il est possible que certains joueurs regrettent l’ambiance des véritables casinos physiques. C’est bien pour cette raison que certains opérateurs, Evolution Gaming en tête, ont pris l’initiative de créer le blackjack en live.

Lors d’une partie de blackjack en live, les parties sont placées sous la houlette d’un véritable croupier et sont diffusées en streaming instantané par un jeu de caméras disposés de manière à recréer l’ambiance d’un vrai casino. C’est également une excellente solution pour les sceptiques qui ont toujours remis en cause l’intégrité des tirages informatisés car le déroulement de la partie (à l’inclusion du brassage des cartes) est assuré par un élément humain. Outre l’interactivité du jeu, le blackjack en live vous permettra de configurer oralement vos limites de mise.

Blackjack en vrai

Le blackjack en réalité virtuelle, l’avenir du jeu en ligne ?

Ce qui paraissait impossible hier est parfaitement réalisable aujourd’hui. Donc, il n’est pas irraisonnable de voir les choses en grand et d’imaginer que le succès fulgurant de la réalité virtuelle soit transposée au casino en ligne. Imaginez-vous, affublé d’un casque Oculus, agencer vos piles de jetons virtuels sur les différentes sections de table et discuter avec un croupier immatériel qui se conformera à vos prises de décision … Eh bien, cet univers magique … C’est déjà une réalité en devenir !

Encore de(s) article(s) ...

Top 5 des véhicules de films qui n’existent pas encore !

Vu que c’est la mode des tops, je vous propose un top 5 des véhicules (voiture, moto et objet volant non identifié) vus au cinéma depuis les années 80/90.

Cette liste aurait pu être beaucoup plus longue ! Je vous invite à ajouter vos idées en commentaire. On va commencer avec La loi, c’est moi !.

Petite rétrospective du poker en ligne, des années 80 à aujourd’hui !

Depuis ses humbles premiers pas au début des années 1990, le poker en ligne a volé de succès en succès. Après des tâtonnements, à mi-chemin entre logiciels et sites de jeux dans les années 1990, le poker en ligne réalise sa percée la plus significative au milieu des années 2000.

Voyons l’évolution du plus célèbre jeu de cartes sur écran, en commençant par les premiers jeux PC, puis en passant par les premières salles en ligne, jusqu’à nos jours.

Comment l’accéléromètre a transformé l’expérience de gaming ?

Histoire du jeu vidéo sans rien dans les mains ! Retour sur l’apport de l’accéléromètre dans les jeux vidéo.

C’est en fait en 1993 que Sega a fait une des premières tentatives de vendre un accessoire qui détecterait les mouvements du corps tout entier, appelé le Sega Activator. Il est devenu un composant indispensable faisant partie intégrale de l’expérience des utilisateurs

La mode vintage : c’était mieux avant ?

Cet article ne relatera pas, comme il est pourtant coutume sur ce site, des souvenirs de jeunesse émanant de l’esprit nostalgique d’un geek barbu (ou pas) dont les yeux humides d’émotions trahissent tant la joie de la remémoration que la tristesse liée au fait que le temps remémoré soit révolu. Car en effet, était-ce mieux avant ? Comment expliquer ce goût, cette attirance, cette obsession même pour certains, du vintage ?

La mode vintage existe bel et bien, nous sommes en plein dedans et … non je ne ferais pas de jeux de mot prévisible gras et marron…

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.