Scoop it Geek Vintage
Page Facebook de Geek Vintage
Twitter

Kalumis : interview d’une illustratice Geek mais pas que !

Bonjour Kalumis

Cela fait déjà plusieurs années que Geek vintage est lancé (15 juillet 2009 pour plus de 115 articles) ! Celui-ci n’aurait pas eu le même look qui est le sien actuellement sans le talent de Kalumis, illustratrice de son pays.

Je me devais de faire un coup de projecteur sur cette illustratrice geek !

Sachez d’ores et déjà qu’un 3eme header est en cours de préparation (message subliminal Kalumis : j’espère l’avoir avant la fin 2012) et que 2 dessins tournent aléatoiremenent actuellement sur Geek vintage.

Avant de commencer cette interview (qui n’est pas ma spécialité), voici l’adresse du blog de Kalumis pour plus d’infos : kalumis.fr

A noter que Kalumis vient de lancer un projet de BD. Si vous voulez la soutenir, passez sur mymajorcompany.com/projects/underdream (voir la vidéo de présentation du projet plus bas).

Underdream

1/ Peux-tu te présenter ? ASV comme on disait sur Aol en 1998 ?

aim-logo

Omg, ça remonte ça, asv. Eh bien, 26 ans, femelle, Paris ! Je dessine depuis que je peux tenir un crayola.

2/ Pourquoi ce pseudo d’ailleurs, Kalumis ? C’est en référence à Dead or Alive ou autre chose ?

Kalumis

Ah, on me l’avait jamais faite celle-là ! Non, absolument pas d’ailleurs, je ne connaissais pas DoA quand j’ai créé Kalumis.

A la toute origine, Kalumis est le premier personnage que j’ai créé sur Guild Wars premier du nom. Je ne sais pas pourquoi je l’ai appelée comme ça, c’est venu un peu tout seul.

Une jolie nécromante que j’ai pas mal joué et avec qui j’ai rencontré des gens qui sont aujourd’hui de très bons amis. Et c’est avec eux que j’ai commencé à user mon micro (super pourri à l’époque) et j’ai pris l’habitude que l’on m’appelle Kalumis, Kalu, K… Donc quand il a fallu choisir un pseudo pour commencer ma vie « artistique » sur internet, le choix s’est fait sans hésitation.

3/ As-tu des centres d’intérêt Geek (et vintage) ?

bubble bobble Taito

Alors, je suis depuis peu une Whovian. Docteur Who me fascine complètement. C’est un univers que j’adore.

Après en vintage, j’ai un amour tout particulier pour Bubble Bobble qui est un jeu qui m’a fait découvrir le jeu sur console en fait (je suis née en 1986 donc on se calme, je n’y jouais pas en couche).

Je suis pas ultra vintage parce que j’ai connu le monde du jeu vidéo assez tard (1997, meilleure année vidéoludique de ma vie). En matière de geek jeu vidéo, actuellement, je dessine une série de 200 héroïnes de jeux vidéo. Un sacré joli challenge !

4/ Quel ton premier souvenir Geek ? (Ca y est ma vocation d’interviewer bidon est née !)

Pour moi, le premier élément geek dans ma vie, je pense que ça a été Star Wars. Une bonne claque puisque je m’intéressais peu à la science fiction.

star-wars-affiche-trilogie

Mon père nous a emmené le voir au grand Rex. C’était une rediffusion bien sûr ! Mais il y avait R2-D2 qui se baladait sur la scène et ça, c’était ultra cool ! Finalement les jeux vidéo sont venus assez tard, mais l’arrivée de notre premier pc dans la famille a aussi été un beau moment geek.

5/ Question à la Jean-Marie Bigard, « mais tu sais dessiner depuis toute petite ? » Quelles sont tes inspi et tes références ?

Le dessin, c’est comme tout, ça s’apprend ^^ à mon sens, il n’y a pas de talent, juste du travail. Je dessine depuis toujours, ma maman et mon grand père avant elle ayant toujours dessiné, c’est venu naturellement.

Je ne me suis juste pas arrêter en grandissant. Au collège, mon père m’a offert une BD. Et là, les amis, révélation. C’était Kookaburra. Un space opéra dessiné par Crisse. Y avait des nanas super classes, un héros couillu, un super univers, bref, la claque.

kookaburra

J’ai dû la lire et la relire pendant plusieurs mois. Et je me suis dit : Quand je serai grande, c’est ça que je veux faire. Obligé. Après sont venus les comics, les mangas, bref la vague, que dis-je, le tsunami de cases et de bulles.

Little-Big-Adventure-2

J’aime le jeu vidéo. Bien avant Kookaburra, Little Big Adventure 2 (1997, je vous l’avais dit) m’avait secoué la tête mais à l’époque, je sais pas si vous voyiez le délire d’imaginer que c’était des vrais gens qui étaient derrière un jeu. Alors qu’une BD, quand on dessine un peu, ça devient une évidence.

A cette époque-là, je traînais surtout dans les Albums et autres boutiques spécialisées donc j’ai découvert plein d’artistes américains ultra talentueux comme Terry Dodson (les plus beaux seins du monde du comics, ever), Ashley Wood, Mike Mignola

Il y en a eu d’autres (J.Scott Campbell, Jim Lee, Humberto Ramos, Joe Quesada…) Mike-Mignola Pour ceux qui voient à peu près, Dodson, Wood et Mignola, c’est absolument pas le même univers graphique et pourtant ils font tous trois du comics… Et je trouvais ça génial. Après j’ai découvert le manga. Rien ne m’a véritablement interpellé jusqu’à ce que j’assiste à une conférence de Mignola (le mec vient nous expliquer la cryptozoologie en plein Paris, pas moyen que je rate ça et encore, je me rendais pas vraiment compte de ma chance à cet instant).

Au milieu de tout ça, il nous parlait d’un manga qui s’appelait « Monster » de Naoki Urasawa… Sitôt retournée chez moi, j’ai foncé à la bibliothèque et j’ai pris les deux premiers tomes, le lendemain, les deux suivants et ainsi de suite…

Monster-Naoki-Urasawa

Mais quelle claque… Une narration redoutable, un dessin à la plume génial… Donc voilà, Urasawa est le manga pour moi.

Je parle pas beaucoup de jeu vidéo, je le confesse, je ne joues pas énormément et en plus, je me suis mise à jouer progressivement. LBA2 m’a beaucoup marqué et j’ai beaucoup cherché un successeur sans en trouver (Mr Raynal, si vous m’entendez : le 3, siouplé !!) Dans les jeux qui m’ont inspirés, il y a aussi Devil May Cry, God of War, Crash Bandicoot, Fallout (le plus grand moment de solitude de ma vie devant un jeu…), Final Fantasy VIII, Guild Wars et WoW bien sûr, Diablo 2 même si je n’y ai pas joué autant que ce que j’aurai voulu…

6/ Passons maintenant à ce que tu fais comme taf ! Et là, je sais que cela va en intéresser plus d’un : est-ce que tu peux nous en dire plus sur ton parcours pro et ta formation ?

Je ne sais pas trop comment m’appeler alors je vais faire large : Je fais du Character Design et de l’interface 2D dans le jeu vidéo, et je dessine mon projet de BD Underdream (et aussi, je dessine plein de nanas sexy).

Pour ma formation, j’ai commencé par un bac STI Arts Appliqués (design de produit, communication visuelle), suivi par un an de prépa en beaux arts (super douloureux quand on sort d’arts appliqués mais intéressant), pour ensuite pivoter vers un BTS en communication visuelle multimédia. J’ai passé un an dans le potage suite à ça. Sans école, ni travail, vraiment pas évident.

Puis je me suis sortie de là en redémarrant une formation en Game design en alternance. J’ai toujours beaucoup dessiné à côté de mes formations, pour moi. Pour ne pas perdre ce que j’aimais. Du coup, j’ai presque passé autant d’heures à dessiner pour moi qu’en cours. J’ai toujours eu des profs très intéressants même si parfois un peu particuliers… Néanmoins, ils avaient des avis très tranchés : La BD, ça mène à rien et aussi Dessiner des filles pour une fille, c’est pas normal. Bref.

pinp-up

L’important, si toi, tu lis ces mots et que tu arrives dans des moments où tu dois te décider : L’important, c’est de faire ce que tu aimes. Parce que si c’est pour le faire toute ta vie, autant que ça te plaise.

Mon parcours pro quant à lui est assez récent. J’ai travaillé sur Alice in Wonderland quand j’étais chez Gimagin en 2010, c’était ma première expérience de Character Design et d’interface. C’était génial, super intéressant, très formateur, bref, super cool…

Ouat-Entertainement

Jusqu’à ce que la boîte ferme. Je suis ensuite allée faire un tour chez Ouat Entertainement, j’y ai rencontré des gens géniaux et ça a changé beaucoup de choses pour moi, j’ai pas mal appris aussi là-bas. Après ma formation en game design (oui, j’apprenais le game design et je faisais des stages de game artists… que voulez-vous, personne ne voulait de moi en tant que game designeuse sans expérience ) j’ai travaillé 6 mois pour No Human Studio. Même si l’expérience a été pénible, j’en ai tiré pas mal de leçons.

J’étais en télétravail et devais aller faire des journées de formations sur Metz/Nancy… Les départs à 5h30, ça pique toujours un peu.. Mais là bas, j’ai rencontré beaucoup de gens absolument pas de mon domaine et ce fut très enrichissant d’échanger au niveau de la relation de travail pur, du management, de l’humain quoi. Du coup, j’ai été formée au management et à la direction de projet un peu malgré moi au CNAM. J’ai même appris récemment que j’avais un diplôme et tout qui allait arriver.

Sortie de tout ceci, j’ai commencé à travailler sur Songmasters, un joli projet de jeu autour de la musique, et sur Underdream, un projet de bande dessinée que je mène entièrement seule ou presque.

7/ Quels sont tes projet pro de 2012 / 2013 (si ce n’est pas top secret ?)

Eh bien, il y a Songmasters, un jeu web Facebook qui est le projet pro que je fais actuellement. Je me charge de toute la partie graphique. C’est un beau projet de jeu de combat par la musique qui se déroule dans un univers space opéra ! Après mon projet perso actuel va certainement se transformer !

8/ Quels sont tes projet perso cette fois-ci pour 2012 / 2013 ?

Nous y voilà ! Underdream est un projet de BD sur lequel je travaille depuis un an déjà. C’est une ancienne idée que j’avais eu quand je faisais du fanzinat et dont j’avais écris deux chapitres (disponibles à la lecture sur la page FB d’ailleurs).

J’ai tout repris de zéro pour faire un univers cohérent avec sa mythologie et ses personnages.

Vidéo de présentation :

Quand je dis plus haut que je suis seule ou presque, c’est parce que je suis très entourée dans ce projet. Je communique beaucoup autour de cette BD que je veux voir naître en auto-édition au printemps 2013.

Il y a des Livestreams où je dessine en live avec des gens qui me tchat à côté en voyant ce que je dessine, et du coup, il y a beaucoup de partage, beaucoup de vie, même si le projet est encore très jeune.

J’espère réussir le financement participatif que je compte lancer sous peu non seulement pour pouvoir m’investir complètement dans cette BD mais aussi pour agrandir cette communauté qui à mon sens, sera la vraie force de cette bande dessinée. Chacun aura son histoire à raconter (n’hésitez pas à venir jeter un oeil )

Idéalement, j’aimerai fabriquer des jeux avec mon amoureux qui est développeur, dès qu’on trouve une chouette idée, on vous fera un chouette jeu.

Il y a aussi ce blog que je tiens chaque jour en faisant une pin-up, j’espère faire au moins un an comme ça ! En plus en ce moment, je suis sur des héroïnes de jeux vidéos ! Et pour parler vintage, les premières que j’ai faite sur le jeu vidéo représentaient les classiques : Tetris, Space Invaders, etc…

9/ Questions bonus : quel est ton perso de jeux vidéo et ta console préférée ? Est-ce que tu te souviens de ton premier jeux vidéo ?

Zoe-LBA2

Mon perso préféré… C’est super hard comme question. J’ai le droit de faire un top 5 ? Allez, je fais un top 5.
Numéro 5 : Sona (League of Legends) Mention ++ pour son skin Arcade qui est incroyable
Numéro 4 : Sivir (League of Legends) Elle est trop bien, je peux pas dire mieux
Numéro 3 :Taokaka (Blazblue) Le character designer est un génie…
Numéro 2 : Crimson Viper (Street Fighter) Parce qu’elle est trop cool et qu’elle a les cheveux roses.
Numéro 1 : Zoé (Little Big Adventure 2) Parce que c’est Zoé, tu peux pas teste.

(Oui, c’est que des filles)

Ma console préférée, je pense que c’est la XboX 360… J’ai eu de très bons moments dessus… La PS2 viendrait juste derrière, au coude à coude avec la GameCube.

Quant à mon premier jeu vidéo, oui, je me souviens, c’était juste avant Little Big Adventure, c’était Hercule, sur PC… On courrait comme un dératé alors que le titan te balance des pierres… Normal. Mais génial.

Encore de(s) article(s) ...

Les films cultes des années 80

Dans les années 80, le cinéma était différent de ce que vous voyez aujourd’hui. C’était une époque marquée par des films au scénario pensé et travaillé dans les moindres détails.

Casino Vinewood de GTA Online : ouverture imminente ?

Pour les amateurs de jeux de casino en ligne, la saga GTA sur consoles et PC est parfaite pour vous !

L’ouverture du casino Vinewood est-elle proche ?

Séquence nostalgie : les jeux sur ordinateur

Les jeux sur ordinateur ont eux aussi connu leur heure de gloire ! Chicago 90, Les Tuniques bleues, Worms 2… Quels sont les jeux PC ayant marqué votre enfance ? Séquence nostalgie

Je vous propose aujourd’hui´hui de vous replonger à l´époque où l´on jouait sur son bon vieux (et gros) PC.

Sangoku, 30 ans et une maman

A l’occasion de cet anniversaire Toriyama a publié pour la première fois, des images de la mère de Son Goku dans un nouveau tome et nous offre la chance de replonger dans son enfance, qui est pour beaucoup de fans, la meilleur période de ce manga.

Les histoires étaient clairement plus élaborées et plus légères, les personnages avait d’avantage de personnalité.

Nintendo, Sega, Konami…lorsqu’ils font autres choses que du jeu vidéo !

Nous connaissons tous les débuts de Nintendo avec les cartes à jouer, les jeux de société, les jouets électroniques et les autres produits insolites.

Qu’en est-il pour des plus petites sociétés qui gravitent dans le monde du jeux vidéo ?

Qu’en est-il pour des plus petites sociétés qui gravitent dans le monde du jeux vidéo ?

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.