Test du GPI CASE de Retroflag + Retropie

Il y avait eu une grosse hype à l’annonce et au lancement de ce boîtier qui reprend presque à la perfection les lignes de la Gameboy FAT de Nintendo (pas de procès ou d’action en justice à ce sujet d’ailleurs ?).

Presque immédiatement en rupture à sa commercialisation, je n’avais pas réussi à mettre la main sur un exemplaire (les prix avaient un peu flambé également).

Plusieurs mois se sont maintenant écoulés et j’ai ainsi pu demander à Arcadia Retrogaming de m’envoyer un exemplaire du GPI Case de Retroflag pour me faire ma propre opinion. Merci à cette boutique spécialisée dans l’arcade et l’émulation.

GPI CASE Metal Slug 3

Le boitier orienté retrogaming est vendu sur cette boutique au prix de 74,90€ (version nue sans Raspberry Pi). La version envoyée contenait un Raspberry Pi Zero (d’une valeur de 17,90€) et une carte micro SD de 32Gb (qui a été tout de suite trop petite, prévoyez au minimum 64Gb voire 128Gb pour être large).

Pour quelques euros en supplément Arcadia Retrogaming vous propose l’installation de l’OS de votre choix : Batocera, Retropie, Emuelec, etc. Livrée avec Batocera, je n’ai pas été convaincu : écritures trop petites pour être lisibles et rendu de l’écran non optimal.

GPI CASE Retroflag + Retropie : « Elle a tout d’une grande … »

Comme je le disais à l’instant, j’ai préféré modifier le système et installer Retropie (distribution logicielle dédiée au retrogaming basée sur Linux).

GPI CASE + Retropie

Le choix d’images à installer ne manque pas et j’ai vite trouvé la meilleure solution Fr à mon sens : l’image de Dindon et ses 64Go !

Pour la marche à suivre : il suffit de flasher une carte sd avec l’image et l’OS sera installé au premier démarrage dans le GPI ! Pas possible de faire plus simple ! Tout est indiqué sur le post du forum sur lequel vous récupérez l’image.

A qui s’adresse ce boîtier ?

Pour ma part, j’avoue avoir la flemme de bouger le soir et aller jusqu’à ma New Astro City (alors que j’ai un excellent RPI2JAMMA d’Aje) ou même devant la TV pour jouer !

RPI2JAMMA Aje

Ce boîtier est idéal pour jouer sur le lit ! Oubliez l’extérieur et l’idée de jouer avec trop de luminosité. L’écran ne supporte pas le soleil comme la plupart des consoles portables de cette gamme de prix.

Les qualités du GPI Case

Le look est ultra kiffant ! De jouer sur son lit avec une console qui reprend à 90% le design de la GameBoy est juste top !

Ecran GPI Case Retroflag

L’écran est correct (résolution 320 x 240) ! Sans être excellent, il fera le job. L’expérience est presque sans faute, grâce aux contrôles agréables. Le rendu audio avec un casque est correct également (la présence de ce mini haut parleur reste à mon avis une blague).

Les puristes trouveront que la croix ou que les boutons n’ont pas le même touché ou rendu en terme de sensation, mais c’est pour pinailler !

Les finitions sont bonnes (peut-être un bémol au niveau du port cartouche et de l’impression de celle-ci).

Des défauts ? Bien sûr qu’il y en a !

J’avais regardé quelques unboxing du boitier à sa sortie et j’ai été assez surpris de la disparition de la housse de voyage sur ma version.

Il va être assez délicat de la transporter sans l’abîmer. La vitre va être très sensible aux rayures et oubliez l’idée de la changer. Pour l’instant, elle est transportée dans une chaussette (propre) !

Housse chaussette GPI Case

Pour rappel, ce boîtier est compatible avec le Raspberry Pi Zero et Zero W. Celui-ci a tendance à chauffer assez rapidement et il faudra prévoir un dissipateur thermique pour les plus grandes sessions.

Le montage / démontage du PI est assez pénible et je n’ai pas réussi à enlever la carte SD sans tout devoir démonter (ultra pénible). Quoi j’ai des gros doigts (à tester avec l’aide d’une petite pince) !

Les gâchettes sont mal pensées pour être utilisées réellement. Elles existent, mais sont inutilisables (allez faire un Mario Kart SNES avec ces gâchettes sic.). A cela s’ajoute un problème de taille : il n’y a pas assez de bouton pour de la PS1 (alors que certains jeux tournent correctement, dommage).

Certains ROMS plantent et c’est comme par hasard des jeux que j’apprécie (Final tennis sur PC engine, 64th Street : A Detective Story…) et certains jeux rament (Dead Connection…). Cela vient sans doute de Retropie.

Je ne me suis pas penché sur la question, mais l’installation de nouveaux ROMS est a priori galère et chiant (surtout si vous n’avez pas pris un Raspberry avec le wifi).

L’autonomie est souvent citée également comme défaut, mais personnellement, aucun problème avec des piles rechargeables + une batterie externe USB. Vous avez de quoi faire !

Bilan du test du GPI CASE

C’est une machine attachante qui fait le travail. Ce n’est pas la Rolls-Royce de l’émulation mais elle a un côté cool lié inévitablement à son look !

Bref, elle sera usée jusqu’à l’os pour ma part et restera sur ma table de nuit pendant plusieurs mois !

Encore de(s) article(s) ...

Le TOP 5 des hits sur Gameboy

La Gameboy de Nintendo est sortie en 1989. Cette console portable a connu un succès énorme dès son lancement. Equipée d’un écran monochrome dans sa première mouture, elle est plébiscitée par les joueurs pour sa ludothèque de grande qualité.

Au total, près de 120 millions d’exemplaires seront écoulés dans le monde sur une dizaine d’années. Aujourd’hui encore, les fans de cette console sont encore nombreux. Mais savez-vous quels sont leurs jeux préférés ? Découvrez notre sélection ci-dessous.

Pourquoi le remake de jeux vidéo se démocratise-t-il en France ?

En 2020, le marché des jeux vidéo se porte à merveille. Si de nombreuses nouveautés viennent remplir les bacs chaque mois, une tendance revient sur le devant de la scène : le remake.

En effet, depuis plusieurs années, les créateurs ont décidé de miser sur une réédition de leurs célèbres titres. Et le public est au rendez-vous. Focus sur ce nouveau phénomène qui ne compte pas s’arrêter en si bon chemin.

Rebel assault 2 : the hidden empire, un excellent jeu vintage Star wars !

Je vais vous parler d’un jeu interactif comportant de nombreuses scènes cinématiques. Il s’agit d’un style de jeu vraiment à part significatif d’une époque, celle notamment des jeux/films interactifs avec la mega cd ou la 3do.

Les plus passionnés auront déjà deviné le nom de ce jeu (en même temps c’est marqué dans le titre). Il s’agit bien sûr de Rebel assault 2 : the hidden empire développé par Lucasart entertainment et sorti sur Playstation 1 en 1996 sur le vieux continent dans un très beau coffret contenant 2CD.

La mythologie et l’Égypte ancienne dans les jeux vidéo

Je vous propose aujourd’hui mon best-of des jeux mythologiques toutes plateformes confondues, que cela soit sur console portable, de salon ou PC !

Rassurez-vous, je ne vais pas parler d’Assassin’s Creed Origins, malgré ses qualités. On parlera de jeux rétro ou de jeux qui ont plus de 10 ans.

L’Egypte dans les jeux vidéo, vaste sujet ! Découvrez mon top 5 des jeux en rapport avec cet univers passionnant. Tous les styles sont représentés : de la plateforme, de l’aventure, de la stratégie et même du point & click !

Laisser un commentaire