Scoop it Geek Vintage
Page Facebook de Geek Vintage
Twitter

BattleStar Galactica

Lego FR

Imaginez, la terre envahie par des robots humanoïdes et les humains en fuite à travers l’univers. Si c’est pas du scénario ça !

BattleStar Galactica représente un groupe de films (vive les franchises !) et de séries réalisées depuis les années 80 jusqu’à nos jours. Créés à l’origine par Glen A Larson, tous les films et les séries sont basées sur la même trame scénaristique.

Les humains habitant une colonie de 12 planètes sont à nouveau attaqués par des robots humanoïdes et cherchent  refuge dans l’univers…

battlestar-galactica

La première série « Galactica » ou « Galactica 1978 » fut créée vers la fin des année 60 et s’appelait au départ « L’arche d’Adam », G.A Larson ne put la lancer en production que bien plus tard, lors de la sortie et du succès de Star Wars.

La série fut donc lancée en 1978 et était parfois présentée en 3 films au lieu d’un film en entier. Elle a bien tourné au début puis s’est essoufflée au fil des épisodes avant d’être arrêtée par la chaîne de TV ABC pour baisse significative d’audience. La décision de relancer la série en 1979 donne naissance à « Galactica 1980 » qui raconte la suite de « Galactica »…

Dans Galactica 1980, les humains trouvent refuge sur la planète terre et la protège des attaques cylons. Cette suite devait relancer la série, mais ce fut un désastre car réalisée avec un manque de moyen évident. La plupart des épisodes ont pour décor la terre et ne comportait pas ou très peu d’effets spéciaux ce qui a déçu de nombreux fans.

Bref la série ne connaissait plus les succès des débuts…

Après plusieurs essais afin de relancer la franchise, notamment avec Todd Moyer (Wing Commander), Bryan Singer(X-men 1 et 2) et d’autres, la série ne reverra pas le jour à chaque fois les projets n’ayant pas abouti.

En 2003 arrive Ronald Dowl Moore (Star Trek), et relance la franchise avec un tout nouveau style et des moyens un peu plus important, même si les épisodes pilotes sont limités pour certains décors… BattleStar Galactica 75 est né !

vaisseaux-battlestar

actrices-bsg

Par contre RD Moore a redistribué plusieurs personnages clés, notamment celui de Starbuck devenant un rôle féminin.

Il apporte aussi une touche dramaturgique à la série en mettant en avant les relations et la vie entre les humains et entre les cylons. Il y a intégré des histoires et des problèmes propres au personnages clés ayant chacun une personnalité bien trempée.

Fait important également, une nouvelle race de modèles cylons fait son apparition, des humanoïdes qui ressemblent aux humains.

Synopsis  :

cylons

Quelque part dans l’univers, les humains vivent sur un système de douze planète appelées « les colonies ». Les colonies ont été en guerre contre les cylons (robot / humanoïde) par le passé. Une trève fut signée et les cylons disparurent de l’univers.

Après cette guerre, les humains décidèrent de reconstruire leur monde, les colonies donc et 40 ans passèrent.

Les vaisseaux de la guerre furent détruits au fur et à mesure des années, devenant obsolètes. Sauf pour un qui, au moment où commence la série, va être démilitarisé afin de devenir un vaisseau musée, Le BattleStar Galactica 75…

C’est à ce moment propice que les cylons décident de revenir afin de finir le travail commencé 40 ans plus tôt lors de la première guerre.

Un humain appelé Baltar,  trahi son peuple en donnant les codes d’accès au système de sécurité des colonies au cylons qui s’empressent de le  mettre HS grâce à un virus informatique. Les cylons lancent donc une attaque sur les Colonies, détruisant les planètes ainsi que la quasi totalité des vaisseaux spatiaux des 12 colonies sur leur passage.

Quelques dizaine de milliers de survivants embarquent à bord des vaisseaux spatiaux disponibles pour fuir. Une flotte coloniale se forme avec pour seul vaisseau militaire le battlestar Galactica 75. Il a survécu à l’attaque, n’ayant pas été atteint par les virus informatique des cylons dus à son âge.  Le vaisseau commandé par le capitaine Adama prend le reste des vaisseaux de la flotte sous sa protection et engage un voyage vers un refuge mythique, la Terre…

equipage-battlestar

Résurrection ?

La série garde toujours le même fond à chaque fois, mais le coup de jeune redonné par RD Moore a permis à la franchise d’avoir le succès qu’elle méritait. De nombreux objet dérivés on vu le jour et les décors de la série ont été vendus aux enchères il y a peu.

Personnellement je suis déçu par les 2 dernières saisons, ça part en « freestyle »  quelques fois laissant place à des croyances et évènements mystérieux voire mystiques.

En globalité, c’est une bonne série agréable et bien ficelée (hors dernières saisons ; – ) ), le suspens et l’action sont bien présent, les effets spéciaux sont pas mal et on a envie de voir un nouvel épisode dès la fin du premier.

Cependant, succès oblige, les producteurs ont voulu tirer la corde jusqu’au bout  (comme d’habitude) et comme je le narrais un peu plus haut, les dernières saison sont moyennes niveau scénario !

2 trailers de BattleStar Galactica 75 :


Webreizh, l'annuaire des sites internet  de Bretagne et Loire-Atlantique.

Lego FR

Encore de(s) article(s) ...

Bisounours, quand tu en as besoin, font des gros calins !

Les Bisounours, Care Bears ou Calinours, ça vous dit quelques chose ? Ce sont 3 « noms » désignent en fait les mêmes peluches en forme d’ourson qui portent un nom différent en France, au Royaume-Uni et au Québec.

Tu vis dans le monde des Bisounours ou quoi ?

Une phrase plus que redondante ces derniers temps. Mais a-t-elle vraiment de l’écho pour les jeunes générations voire pour les plus anciennes ?

Sonic, les 2 séries animées

La licence Sonic a donné lieu à pas mal de produits dérivés, notamment des comics et des dessins animés (et même des pogs, vintage powa !), mais ce sont les 2 premières séries animées concernant le hérisson bleu qui vont être traitées dans cet article.

Allez, on y va, car “j’ai failli attendre” !

Sliders les mondes parallèles, une série SF plus que sympa !

Et si on découvrait un passage vers des mondes parallèles… mais que tout le reste soit différent… et si on ne trouvait plus le chemin du retour…

Telles sont les phrases d’intro d’une série que j’adore : Sliders, les mondes parallèles. Et oui, il existe des fans de cette série (je sais c’est bizarre, je pense que je vais être seul sur coup là).

Les génériques de Bernard Minet

S’il est un souvenir impérissable de la jeunesse télévisuelle de toute personne ayant entre 20 et 30 ans, c’est bien les génériques de Bernard Minet, et les séries animées ou non qui allaient avec.

Aussi nombreux que de bonne facture (si en général il faut bien l’avouer) ces génériques conservent de leur panache même après les années et constituent encore la majorité du répertoire interprété par Bernard Minet lors de ses apparitions sur scène.

5 commentaires sur “BattleStar Galactica”

  1. Yop dit :

    Alors là, j’assume totalement : je déteste cette série lol

    Les goûts et les couleurs, ça ne se discutent pas 😉

    Je préfère encore Space 2063 pourtant c’est une grosse bouse.


    Générique d'intro de la série Space 2063

  2. Retroblogueur dit :

    Moi j’adore cette série ! Les « vieux » épisodes comme les plus récents. Concernant les deux dernières saisons, je partage entièrement le point de vue de Booloo.

    Je me souviens avoir kiffer le pilote lorsque je suis tombé dessus un soir sur le câble. La façon dont les combats spatiaux étaient filmés, c’étaient du jamais vu en TV et ailleurs ! Ce style propre à Battlestar , des combats avec quasiment aucun son, des ralentis et accélérations le tout accompagné de sons de percussions et repris à l’identique dans la scène d’ouverture de Star Wars épisode 3. Si ça c’est pas de la reconnaissance …

  3. Booloo dit :

    Oui, je me souviens avoir maté le pilote, qui est super long d’ailleurs et d’avoir tout de suite accroché. Moi j’ai bien aimé le côté « sous-marin » reproduit avec le BattleStar, il me semble d’ailleurs que beaucoup d’éléments dans la série s’inspire de la vie en sous-marin, en même temps s’est assez proche… Et Le côté « en fuite », sans jamais pouvoir s’arrêter, avec tous les problèmes que cela engendre (stock de carburant, stress…) rajoute beaucoup de suspens et de rebondissements à la série !

  4. Yamarendan dit :

    Je dois bien avouer que j’ai jamais été très série tv,
    (à part les dessins animés)
    du coup je connais pas vraiment cette série comme bcp d’autres considérées comme cultes.

    Un jour je m’y mettrais promis 😀

  5. Brushing dit :

    Super série, effets spéciaux pas mal pour une série..

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.