Scoop it Geek Vintage
Page Facebook de Geek Vintage
Twitter

Bisounours, quand tu en as besoin, font des gros calins !

Les Bisounours, Care Bears ou Calinours, ça vous dit quelques chose ? Ce sont 3 « noms » qui désignent en fait les mêmes peluches en forme d’ourson, qui portent un nom différent en France, au Royaume-Uni et au Québec.

Tu vis dans le monde des Bisounours ou quoi ?

Une phrase plus que redondante ces derniers temps. Mais a-t-elle vraiment de l’écho pour les jeunes générations voire pour les plus anciennes ?

C’est vrai ça, c’est qui c’est quoi les Bisounours ?

carebears present

Autant être direct, cette fameuse phrase s’adresse surtout à des trentaines bien tassés. Pourquoi me direz-vous ? Et bien tout simplement, car nous parlons d’une série télévisée, diffusée en France à partir d’octobre 1985 sur TF1 jusqu’en 1989 sur FR3.



Mais en vérité, ces nounours animés ne sont, à la base, que de simples cartes de vœux (Anniversaire, bonne année…) créées en 1981 par la société American Greetings. Elles connaissent un véritable succès outre Atlantique, et seront éditées à plus de 70 millions d’exemplaires. Et c’est sous le crayon d’Elena Kurcharik, co-créatrice avec Linda Denham, que naissent ces créatures attachantes aux couleurs pastel.

Face au succès grandissant de ces petits bonshommes, la série fut créée peu après, suivie par la création de peluches en 1983. On en dénombre d’ailleurs près de 45 millions vendues en seulement cinq ans dans le monde, à l’apogée de la diffusion de la série.

night bearsTrès vite, ces petites peluches, les « Care Bears » arborant fièrement de gros cœurs rouges, envahissent les magasins de jouets et autres supermarchés du monde entier.

« Il était une fois, une famille d’adorables oursons qui vivaient tout là haut, au pays des arc-en-ciel et des nuages douillets, dans un royaume merveilleux : Le Jardin des Bisous… Ce sont Les Bisounours. Dès que tu veux partager tes sentiments avec les autres, Les Bisounours descendent des nuages pour t’aider ! Juste un petit coup d’œil à leur ventre tout rond, et tu découvres la personnalité de chacun d’entre eux. Tous Les Bisounours sont des peluches qui existent en différentes tailles et des figurines articulées, pour que tu puisses les aimer et les collectionner. Alors, découvre vite l’histoire de chaque Bisounours ! Les bisounours, pour partager petits chagrins et gros câlins. »

Texte apparaissant sur les boîtes dans lesquelles sont vendues les peluches.

La série animée

On doit la série à une coproduction franco-américano-canadienne. portant tantôt le nom de « The Care Bears » aux USA, de « Les Calinours » au Québec et de « Bisousnours » en France. On compte 99 épisodes relatant les aventures de ces oursons. Tout d’abord, on a suivi la première génération, à savoir les péripéties de 10 oursons incarnant les principales émotions humaines :

Grosbisou souhaite apporter l’amour et la paix à tous.
Groscopain incarne le meilleur copain toujours là pour nous écouter.
Grosgâteau qui adore faire la fête et l’organiser.
Grosveinard qui veut partager sa chance.
Grosjojo incarne la joie et la bonne humeur.
Grosdodo qui veille sur ceux qui dorment.
Grosfarceur qui souhaite guérir ceux qui souffrent du malheur.
Groschéri qui veille sur les amoureux.
Grostaquin qui souhaite réaliser les rêves des autres.
Grognon est un peu pessimiste, un peu triste est un ourson un peu à part.

Quelques mois plus tard, Grosami et Grosplouf, en collaboration avec WWF, viennent se joindre à eux. Amis de la Terre, ils deviennent amis et protecteurs des animaux de la forêt et des animaux des rivières et océans.

Une seconde génération fait son apparition en 1984, avec de nouvelles couleurs, de nouveaux dessins :

treflebear

Groscadeau est l’ourse du partage et de la générosité
Grosecret aime et sait garder les secrets.
Groscascou adore les surprises et les aventures à couper le souffle.
Grosfasol est l’ourse musicale.
Groschampion est le sportif qui aime les compétitions.
Grostendre aime mettre de la tendresse partout.
Maminours incarne l’amour maternel et prend soin des malades
Ti’coquin aime faire des bêtises et veut tout faire comme un grand.
Ti’coquine est la jumelle de Ti’coquin, curieuse et affectueuse.
Take care Baby est très attentive et prend soin des autres.
Grosreveur est une ourse rêveuse qui aime la douceur et prône l’imagination.

Onze cousins, et deux pandas Polie et Parfait feront leur entrée par la suite, suivie bien plus tard, en 2006, par une troisième génération.

Le synopsis de la série est simple mais compte tenu de son succès, on ne peut nier son efficacité. L’histoire des bisounours est celle de petits ours vivant tous au Jardin des Bisous, monde magique perdu au milieu des nuages, que seul le train de l’imagination peut nous permettre d’atteindre. Dans ce paradis, les bisounours s’amusent toute la journée parmi les arcs-en-ciel, jouant avec toute la tendresse possible. Mais dès qu’ils ressentent la détresse d’un enfant, ils quittent leurs nuages et se précipitent, grâce à leur bateau, rejoindre la Terre et l’aider. Grâce à leur pouvoir magique sur leur torse, spécifique à chacun, il suffit d’un petit mot gentil et d’un câlin, pour que l’enfant et les adorables oursons soient de nouveau heureux.

Parfois ils rencontrent des personnages mal intentionnés. Aux aspects bien différents, ces ennemis détestent tous l’amour et n’ont qu’un vœu : la suppression des Bisounours. Pour cela, ils n’hésitent pas à s’en prendre à eux ou aux enfants en les rendant méchants, ce qui a pour effet de détruire petit à petit le monde fabuleux du Jardin des Bisous.

Professeur coeur pierre

Le tout premier méchant que l’on rencontre au début de la série est le Professeur Cœur de Pierre, qui vit dans le Château gelé avec son assistant Gélatine et Tante Igèle. Puis on fait la connaissance du professeur Sans Cœur, d’Alouat sa nièce et de l’affreux Bestiole.

tante igel

Mais heureusement, les bisounours peuvent toujours compter sur le gardien des nuages et les étoiles, qui sont leurs meilleurs alliés, tout comme leurs cousins, peluches animaux, qui sortent parfois de leur forêt de Toutamour pour venir les aider.

En 1985, sort le film « Les Bisounours », réalisé par Arna Selznick, dans lequel un gardien d’orphelinat parle de l’histoire des Bisounours aidant deux enfants maladroits, à affronter le jeune disciple d’un grand magicien maléfique, Nicholas. Les Bisounours et leurs cousins, ainsi que les enfants, tenteront de sauver le grand carnaval sur terre et de détruire les pouvoirs de Nicholas…

les bisounours le film

Puis viendra une suite l’année suivante « Les Bisounours 2 : Une nouvelle génération » qui nous fait découvrir la première mission des Bisounours. Cette suite est en fait en quelque sorte un préquel, qui a connu un succès moindre, du fait de la pauvresse du scénario rappelant le premier film.

les bisounours le film 2

Fort d’un succès de plus de 20 ans, en 2007, une version 3D est créée pour la télévision, qui sera diffusée sur France 5 en 2011. Elle apporte des modifications aux oursons et on notera l’arrivée de Oopsy Bear. Parallèlement, toutes ces années ont été marquées par la création d’environ 6 films sur ces créatures, dont certains diffusés sur grand écran, d’autres réservés à la diffusion en DVD.

Les génériques

Côté génériques, en France, on doit à M. Salva et B. Chimble, la célèbre chanson « Je veux être un Bisounours » interprétée par Bernard Minet, dont le refrain doit certainement raisonner dans les oreilles de certains ;

« Oui je veux être un bisou !
Oh j’en veux plein dans le cou, un nounours !
Oh doux comme de la mousse, un bisounours !
Aimer comme tous les bisounours ! »

Tout comme, on se souviendra encore du « Bisous, bisous, gentil Bisounours », chanté par Magali en 1987:

« Bisous, bisous, gentil bisounours,
Un petit bisou, y’a rien de plus fou !
Bisous, bisous, gentil bisounours,
Un petit bisou, y’a rien de plus fou !»

Les Bisounours ont surfé, en toute gentillesse, pendant des années, sur le parc audiovisuel tant français qu’international. Alors par les temps qui courent, n’est-il pas agréable finalement de se réfugier un peu au pays des Bisounours, afin de retrouver un peu d’enfance, de douceur et de tendresse ? Un petit Bisou, y’a rien de plus doux…

Pour les fans : Le Monde de Romy réalise de la vente de peluches Care Bears, n’hésitez pas pour Noël. Une bonne idée cadeau !


Webreizh, l'annuaire des sites internet  de Bretagne et Loire-Atlantique

Encore de(s) article(s) ...

Sonic, les 2 séries animées

La licence Sonic a donné lieu à pas mal de produits dérivés, notamment des comics et des dessins animés (et même des pogs, vintage powa !), mais ce sont les 2 premières séries animées concernant le hérisson bleu qui vont être traitées dans cet article.

Allez, on y va, car “j’ai failli attendre” !

BattleStar Galactica

…A la recherche de la Terre…

Battlestar Galactica, c’est pas vintage çà !?

Et si ! Le premier BSG date des années 80, donc c’est vintage ! Battlestar Galactica a connu de nombreux rebondissements avant de devenir la série que tout le monde (ou presque) connaît aujourd’hui.

Série type space opéra, BattleStar Galactica ravira les fans de SF et d’action spatiale !

Sliders les mondes parallèles, une série SF plus que sympa !

Et si on découvrait un passage vers des mondes parallèles… mais que tout le reste soit différent… et si on ne trouvait plus le chemin du retour…

Telles sont les phrases d’intro d’une série que j’adore : Sliders, les mondes parallèles. Et oui, il existe des fans de cette série (je sais c’est bizarre, je pense que je vais être seul sur coup là).

Les génériques de Bernard Minet

S’il est un souvenir impérissable de la jeunesse télévisuelle de toute personne ayant entre 20 et 30 ans, c’est bien les génériques de Bernard Minet, et les séries animées ou non qui allaient avec.

Aussi nombreux que de bonne facture (si en général il faut bien l’avouer) ces génériques conservent de leur panache même après les années et constituent encore la majorité du répertoire interprété par Bernard Minet lors de ses apparitions sur scène.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.