Scoop it Geek Vintage
Page Facebook de Geek Vintage
Twitter

Captain Tsubasa 3, le Tactical-Football RPG

Ouais ouais, je vous vois venir, « Han les jeux de foot, y’a que Fifa ou PES ! LOL! ». T’as raison Jean-Kevin, en jeu de foot de « base », les références sont FIFA et PES et leurs ancêtres (l’énorme ISS 98, le merveilleux ISS Deluxe sur Super Nes (« GOAAAAAAAAAAAAAL !! »), les très bons FIFA sur MegaDrive).

Mais un genre a fait son apparition bien avant ces grosses pointures, le Tactical Football RPG !

« Mais qu’est ce que c’est que ça ? » me demanderez-vous ma chère Maryse, et bien, c’est comme le Port-Salut, c’est écrit dessus, du foot à la sauce RPG (RPG du genre Final Fantasy Tactics).

Et, quand on mixe ce genre avec LA référence manga du foot, j’ai nommé Captain Tsubasa, cela donne sur Super Nes: Captain Tsubasa 3.

Description

ct3

  • Titre Complet:Captain Tsubasa 3, Kôtei no Chôsen
    Date de Sortie (uniquement Japon): 17 Juillet 1992.
    Type: Tactical Football RPG.
    Support:Super Famicom (Super Nintendo)
    Histoire: Les pérégrinations des héros de Captain Tsubasa, et de certains inventés pour le jeu, dans leurs clubs respectifs avant de partir à la conquête de la Coupe du Monde avec l’équipe du Japon.

Han l’aut’, Subjectif Man va !

Ben ouais, j’avoue qu’il est difficile d’être objectif sur un jeu quand on adore la série dont il est tiré (voir mon article sur Captain Tsubasa). Mon appréciation se base alors surtout sur la retranscription de l’ambiance survoltée et intense des matchs, sur la dramatisation au possible des situations de jeu, sur l’appréciation des personnages.

Je vous le dis tout de go, j’adore ce jeu, je le kiffe comme disent les jeunes fans de Tokio Hotel, je le love, comme disent les jeunes pucelles adoratrices de David Hallyday, il roxx, comme l’hurlent les geeks lors de la sortie d’une nouvelle carte graphique qui explose tout.

bill

Hiiiiiiiiiiiii !!

A noter que 2 précédents jeux sur le même principe sont sortis sur la Famicom (Nes), notamment le 2ème épisode qui était une véritable tuerie et qui exploitait un max les capacités de la Nes, la qualité graphique et sonore y était impressionnante.

Et pourquoi donc tu le zaimes tellement ce jeu ?

Avant de parler du système de jeu assez perturbant au premier abord pour un jeu de foot, je vais vous décrire l’ambiance qui ressort de ce jeu fantastique.

Si vous avez suivi un peu Captain Tsubasa, surtout l’anime (à noter qu’IDP va sortir prochainement les 128 épisodes de la série originale en … VOSTFR !!!!!!!!! bave…bave…), vous comprenez que par ambiance je veux dire musiques fantastiques, sauts à 15 mètres de haut, frappes de dingue à 100 km/h, terrains de 20 km de long… Et encore, la précision au niveau retranscription y est chirurgicale, on a même le commentateur Thierry Rolandien bien chauvin qui soutient sans se cacher les équipes où les joueurs du Japon évoluent (bon, on n’a pas son rire, on est sur Super Nes, en 1992, y’a pas trop de voix digitalisées encore !).

thierryroland

Heinhein heinhein heinhein !!

Donc, je vous parlais des musiques, simplement, en regardant le générique du jeu on se prend une petite claque dans la gueule (je vous rappelle qu’on est en 1992), avec des scrollings de ouf, une vitesse incroyable, bref, quelque chose qui met les choses en places. Enjoy:

Han putain ces frissons qui parcourent mon épine dorsale tels la cavalcade dans le clip de Shakira !

shakira

Whenever wherever gnagnagnagnagna (Attention derrière toi Shakira, des Ponayz !!)

Tout au long du jeu les musiques se mettent en place, on a, pendant 3 ou 4 matches à suivre, la même mélodie, puis, une autre séquence arrive, etc etc…

Toujours très dynamiques, sans être chiantes, ces mélodies sont un des points forts de ce jeu, tout en évitant de tomber dans la répétition. On se prend même à fredonner pendant le jeu.

Graphiquement, comme évoqué un peu plus haut, on s’en prend plein les mirettes ! Captain Tsubasa 3, comme les précédents épisodes, a cette capacité de recréer l’atmosphère de l’anime avec précision.

Tecmo, l’éditeur du jeu, avant de faire des jeux avec filles aux gros boobs (Dead Or Alive), savait autrement manier sa fibre graphique pour nous offrir des effets spéciaux et des animations totalement énormes pour l’époque.

doa

Et vla les gros ballons de Volley!

Les gros plans sur les têtes des joueurs sont respectés (avec leurs pensées ante-tirs (j’invente des expressions et je vous emmerde !)), la courbe des terrains est très accentuée, les sprites sont énormes, c’est fluide, c’est beau, ça décolle la rétine et lave votre linge.

Les animations sont tout aussi incroyables, notamment certaines frappes bien décomposées qui m’ont toujours impressionnées, par exemple, la « Frappe Cyclone » de Tsubasa, ou le « Drive-Fire Twin Shot » (Tsubasa et Schneider) qui sont des modèles du genre:

Ce qui reste en tête, c’est cet ensemble dynamique que constitue le jeu. On a toujours l’impression de jouer à 100 à l’heure, avec le tout que forme le jeu.

Bref, bonnes musiques+graphismes de fou+rapidité = OMFG, quel putain de jeu !

Et je ne vous ai pas parlé du coeur de ce titre, le gameplay !

Attaque Flamme -100 PV -10 Mana !

Haha, que tu es naïf jeune vieux lecteur, tu as vu RPG et tu t’es dis que t’allais balancer des attaques de taré avec des dragons cracheurs de feu ! Que nenni, on est dans du Tactical RPG  adapté au monde du foot ! Vous allez me demander:  « Mais comment est-ce possible ? Y’a rien de plus chiant que le foot, LOL ! ».

Ah, je reconnais bien votre esprit trolleur, prêt à balancer des vannes sur ces salops de footballeurs trop payés (et hop, j’ai réussi à la placer)!

Bon, retournez dans votre enfance, le jeu du Buteur, vous vous souvenez ? Le jeu de société basé sur le foot avec la grille sur un plateau de jeu cartonné, avec différentes cartes pour effectuer des actions, tirs, tacles…

buteur

Et bien, transposez ce jeu de plateau dans un jeu vidéo, et vous obtenez à peu près Captain Tsubasa 3 !

Le jeu est assez simple à manier.

Vous vous déplacez sur le terrain, avec la possibilité, à tout moment du jeu, d’effectuer une action en appuyant sur le bouton B: tir, passe, dribble, 1-2 quand vous êtes en attaque et tacle, interception, blocage et laisser passer quand vous êtes en défense.

Attention, ces actions se déclencheront d’elles-mêmes si vous êtes en attaque et que 1 ou plusieurs joueurs viennent à votre rencontre ou si vous êtes sans le ballon et que vous entrez en contact avec le joueur le possédant.

Quand vous êtes en phase de choix d’une action, le temps s’arrête et vous pouvez, comme dans un Tactical RPG, prendre votre temps pour effectuer le choix de vos actions.

Il y a bien entendu les phases de gardien où vous pouvez choisir, soit de bloquer, soit de puncher le ballon.

Pour rendre le jeu encore plus riche, certains (beaucoup) de joueurs ont des actions spéciales, que ce soit en défense ou en attaque. Par exemple, Ken Wakashimazu peut puncher les ballons avec un « shûto », ou Sôda peut tacler les joueurs avec son terrible « razor tackle ». Je vous ai décrit quelques frappes un peu plus haut dans cet article.

Aussi, vous pouvez, comme dans tout bon jeu de foot qui se respecte, faire des changements et modifier la formation de votre équipe. Vous pouvez même mettre en place un marquage individuel (qui est assez peu performant…).

Ce qui agrémente la richesse de ce jeu, c’est aussi la possibilité, au lieu de suivre le mode Histoire, de faire des matchs All-Stars, c’est à dire de former votre propre équipe avec les différents joueurs célèbres du jeu. Vous me direz « ouais, on verra plus d’actions avec des animations », et bien pas seulement !

Vous pourrez, au cours de ces matchs All-Stars, faire des combinaisons qui n’auraient pas été possible dans le mode Histoire (notamment le « Drive-Fire Twin Shot » décrit plus haut). Les matchs, bien entendu, s’en trouvent beaucoup plus intéressants.

Et vla la grosse série de jeux à rallonge !

Captain Tsubasa 3 a connu un nombre de suites assez important.

Il y a eu CT4, moins captivant et sensationnel que le 3, mais plus beau graphiquement, CT5, qui offrait une nouvelle perspective de jeu, avec des graphismes encore améliorés et des voix digitalisées (très bon jeu soit dit en passant). Il y a eu cette bouse infâme qu’est CTJ, toujours sur SNES, moche et injouable, qui a flanqué en l’air toute une série qui avait son mode de jeu à soi.

ct4

Un autre CTJ a fait son apparition sur PS1, pas terrible non plus. On a eu aussi droit à un autre épisode sur PS1, reprenant le bon vieux système, assez réussi.

Enfin, un épisode est sorti sur PS2, je n’ai jamais pu y jouer, mais il m’a l’air assez attrayant:

Je vous passerai l’anecdotique Captain Tsubasa sur Mega CD, une sorte de clone de CT4, mais en moche et chiant, qui ne vaut que pour sa superbe musique d’intro (bordel de mayrde, on est sur Mega CD, ils auraient pu se casser le cul niveau graphisme !):

Mais, dans l’histoire de cette série de jeux vidéos, les seuls qui auront retenu mon attention, est le sujet de cet article, et les 2 premiers sur Nes.

Captain Tsubasa 3 est un jeu à essayer, beau, nerveux, ambiance énorme… J’adore y rejouer de temps en temps et ne m’en lasse jamais !

Encore de(s) article(s) ...

Les 6 jeux de poker mythiques chez Nintendo

Parce qu’on aime le poker sur console, je vous propose une balade dans les jeux vidéos de poker qui sont devenus mythiques grâce au talent de Nintendo.

Peek-A-Boo Poker est le premier jeu de poker sur Nintendo, et il a marqué son temps, car il s’agit en fait d’un jeu de strip poker. Vous affrontez Full House Francine, Double Dealing Debbie et Poker Penny

Aero The Acro-Bat, une mascotte de plus

Aero The Acro-Bat n’est pas forcément un jeu ultra connu. Sorti à l’époque où Sonic se faisait déjà un nom depuis 2 ans, et où Mario était peinard depuis des années en tant que tête de gondole de Nintendo, le titre de Sunsoft voulait imposer lui aussi sa mascotte, en optant pour le côté cool de Sonic.

Dans l’univers du cirque. Avec des méchants clowns en guise d’ennemis. Oui, je sais, dit comme ça, ça ne fait pas rêver, mais le jeu est tout de même intéressant.

Street Fighter 2 : Vous-êtes plutôt Ken ou Ryu ?

Chacun a son personnage préféré sur Street Fighter ! Quel est le vôtre ?

A titre perso, je dirai que je suis un grand fan de Ken et je ne sais absolument pas pourquoi (peut-être à cause de son uppercut enflammé et de sa tenue aux couleurs de Sangoku ?)

Bref ! Avant d’attaquer sur ce monstre de Street Fighter 2, revenons quelques instants sur sa genèse. Peu de personnes connaissent Street Fighter 1 (et oui, avant le 2 il y a 1 !!!).

A & C Games : la meilleure adresse rétrogaming à Toronto

Premier focus sur les lieux à connaître si vous êtes de passage par Toronto. Cet article inaugure une toute nouvelle rubrique « Tourisme / Balade Geek« .

Nous allons ici découvrir les trésors que renferment A & C Games, une enseigne indépendante particulièrement fourni en rétrogaming, créneau sur lequel ils ont eu le flair de se positionner.

Vous constaterez au passage que cette échoppe au premier abord modeste a plus d’un tour dans son sac.

Kick Off 98, un passage 3D désastreux

Foutre de Dieu, encore un jeu de foot ? On va se croire dans la chambre d’un joueur professionnel à ce rythme là sur Geek-Vintage !

Ouais, mais pour une fois, parce que ça fait longtemps que j’avais pas touché ce jeu, je vais vous conter la merveilleuse histoire de Kick Off 98, un horrible jeu de baballe. Mais putain, si on le prend au 15ème degré (et qu’on l’achète à moins de 5 euros), ce titre vous fera marrer comme il m’a fait marrer à l’époque. C’est parti mon kiki.

3 commentaires sur “Captain Tsubasa 3, le Tactical-Football RPG”

  1. Kulilin dit :

    Superbe article pour un super jeu. Je suis de base un anti-foot fan de captain tsubasa. J’avoue avoir été un peu réfractaire lorsque tu m’a montré ce jeu à l’époque mais wouah qu’est-ce qu’on accroche vite, le ton de ton article démontre tout à fait l’ambiance dans laquelle on est en plein match.
    J’ai plus particulièrement testé le mode histoire qui est tout simplement excellent, avec une vraie progression où les premières équipes n’ont qu’un joueur qui fait des actions particulières et puis au fur et à mesure même les remplaçants sont des tarés.
    Je ne sais plus combien il y avait de match au final dans ce mode mais il m’a fallu longtemps pour en arriver au bout.
    Et puis quel plaisir de contrôler Kojiro Hyuga et de faire des passages en force héhé, et les arrêts « karaté » de Ken Wakashimazu…
    Faudrait que je le réessaie pour voir, dommage j’ai perdu ma progression par contre.

  2. jakie-choun dit :

    énorme l’article captain tsubasa c de la bombe sérieux
    les terrain de 15km, les tacles a la verticale a 1m du sol les tirs fantasmagoriques (lol) que du rêve quoi.
    pour parler des jeux en eux même c vrai que le ct3 été énorme yavé de la difficulté surtout le dernier match japon – Allemagne schneider et muller vraiment au top le ct4 été pas mal un peu plus long la durée des match semblé interminable mais le fait de créer un joueur et de lui attribué « une charge » qu’on peu améliorer avec l’expérience c pas mal le 5 il été bien ds son genre sa ressemblé plus a un jeu de foot « classique » mais avec du olive et Tom
    je te conseille de tester la version ps2 graphiquement en plus en vo c au top par contre j’ai pas saisi le concept mais je l’aurai un je l’aurai.

  3. Gwen dit :

    Salut Jackie Choun, merci pour ton commentaire.

    Tu comprendras pourquoi j’ai supprimé la fin de ton commentaire ;). Les 128 épisodes seront en vente pour la première fois en VOST/VF en DVD pendant la Coupe du Monde en Afrique du Sud.

    Bonne journée :).

Laisser un commentaire

You can add images to your comment by clicking here.