Scoop it Geek Vintage
Page Facebook de Geek Vintage
Twitter

Terminator 2, tintintin tintin !

Après un premier volet qui avait séduit par son histoire (je viens du futur pour te dire que tu vas donner naissance à John Connor qui va devenir le chef de la résistance humaine dans un monde qui va être ravagé par les machines et ptete que je fais des phrases un petit peu trop longues), James Cameron avait rempilé pour un second volet qui, selon la plupart des fans, est le meilleur épisode de la saga.

Toujours Schwarzi dans le rôle du Terminator (gentil cette fois), et Robert Patrick dans le rôle du T-1000 (acteur qui, on le verra, fait roxxer 80% du film).

Description du film

afficheTitre: Terminator 2: The Judgement Day
Réalisateur: James Cameron
Année de sortie: 1991
Acteurs principaux: Arnold Schwarzenegger, Linda Hamilton, Robert Patrick

Synopsis

Skynet envoie en 1994, soit 3 ans avant la prise de pouvoir des robots, un nouveau cyborg pour tuer John Connor, futur chef de la résistance, alors âgé de 13 ans. Le nom de code de ce cyborg est T-1000. Cependant, la résistance envoie dans le même temps, un T-800 reprogrammé pour protéger John Connor.

On prend les mêmes…

Nooon, pas du tout, on ne reprend pas les mêmes ! C’est pas vréééé ! Bon d’accord, Linda Hamilton (Sarah Connor) est de retour et, bien entendu, Schwarzenegger (T-800) mais cette fois en gros gentil bisounours qui zaime protéger les gens (et non, il n’a pas de coeur sur son ventre…).

Team

Par quoi commencer sur ce film, qui l’éleva au rang de film culte ? Bon ben je suis lancé sur les acteurs, je continue.

Ce long métrage révèle tout d’abord un jeune acteur, Edward Furlong (John Connor) qui tournera ensuite dans plusieurs autres films, dont American History X. Son rôle, très fort dans le film, en fait un personnage très important (en même temps Captain Obvious, c’est John Connor, le chef de la résistance ! Même que j’ai eu un autographe de lui, même qu’il l’a signé sur ma tête de T-800 en latex et…), notamment sa relation avec le T-800, très bien retranscrite, tel un père et son fils.

meche

Loin des stéréotypes des chiards insupportables de beaucoup de films (« Vois sur ton chemiiiiiiiiiin… »), Furlong joue à merveille, malgré sa mèche Sirkissienne, sur laquelle on a envie de souffler pendant tout le long (mais bordayl, je te crève un oeil c’est pareil nom de dieu !).

Robert Patrick Rulz

Aller, je me retiens depuis quelques lignes, ROBERT PATRICK ! (Caps Lock Powa !). J’aurais bien envie de crier Patriiiiiiiiiiiiiiick, mais on me prendrait pour un fan allumeur de briquet de Patrick Bruel (Popopopoker Face).

Mais qui est Robert Patrick me demandez-vous jeunes ignorants, et vous avez raison, oui, vous, vous ignorants, You Shall Not Paaaaaaaass ! (hrem pardon, j’ai oublié de prendre mes médicaments).

rb

Et bien ce cher monsieur joue le vilain pas bô T-1000, constitué d’un poly-alliage mimétique. Derrière ce terme barbare (goth ou viking, je ne sais guère)  se cache en fait un alliage de métal-liquide et de nano-machines qui permettent au T-1000 de se reconstituer à volonté et même, de prendre l’apparence de n’importe qui ou quoi. Beaucoup plus abouti que le T-X du 3ème film Terminator (Bleuark…), le T-1000 est quasiment indestructible.

Vous allez me dire, n’importe quel neuneu pourrait jouer le rôle d’un robot. Et bien oui et non.

Je commence par le oui et je vous emmerde ! Donc, oui, n’importe quel gland peut jouer un robot, du moment qu’il a l’expression faciale d’un veau sous calmant, ça marche. Mais après, il faut qu’il instigue la peur, l’angoisse, bref, des sentiments qui foutent le téléspectateur dans une espèce d’attente, les yeux ouverts, la bouche idem, n’osant même plus plonger la main dans ses pop-corn où un Face Hugger est prêt à lui sauter au visage (ah merde, je me trompe de film là).

Et là je passe au non comme on passe de Kyo à Metallica (et vla le gros trou !), car non, tout le monde ne peut pas jouer un robot. Et là, le choix de Robert Patrick en tant que T-1000 a été simplement une des meilleures idées jamais eues dans la distribution d’un rôle.

t1000

Le regard, la démarche, l’expression, tout dans ce T-1000 est angoissant, pas vraiment méchant, mais allant jusqu’au bout de sa mission, sans aucun remord, tuant et détruisant sans vergogne. Quand on regarde le « vilain » T-X du 3ème opus, on ne peut que constater les dégâts d’un robot sans charisme. Certes, ce robot est tout aussi tordu et machiavélique, mais l’aura n’est pas là, et on a compris dès le début que c’est pour attirer le chalan que l’on nous a mis un robot fille bien gaulé qui gonfle ses boobs pour appâter les hommes (véridique…).

A l’opposé, on a son principal adversaire, le T-800. Autant on aimait Schwarzi en tant que gros vilain dans le 1er Terminator, autant on l’adore en tant que défenseur de John Connor (en effet, le T-800 est programmé pour protéger et obéir à John Connor). Comme dit plus haut, la relation avec John Connor est très forte dans le film. D’ailleurs, tout le film voit l’évolution des rapports entre John et le T-800, cette relation se terminant brutalement par la destruction du T-800 (et vla le gros moment chialant qui ferait même pleurer le pire des huissiers).

Sarah Connor est toujours de la partie, et après un 1er épisode où elle est totalement la victime, ici on la retrouve prête à tout pour défendre son fils et se battre contre le T-1000. Elle prend les armes, et autant dire que ça dégomme sévère !

sarahconnor

Et vla les gros effets spéciaux

Dans la veine des Michael Bay ou autre Roland Emmerich, James Cameron il zaime bien les gros effets spéciaux qui coûtent chers et qui brûlent les yeux, c’est un fait. Seulement, comparé aux deux autres gugus, le scénario est toujours mieux travaillé que « BOUM BOUM ! Extra terrestres, riposte des gentils ! Les gentils gagnent ! Le héros va tirer son coup avec la fille avec qui ça allait mal au départ ! Fin ! » (Vous pouvez remplacer Extra terrestres par Godzilla, Bad Boys…).

jc

Bon soyons objectifs, les scénarios de ses films ne sont pas non plus les plus originaux du monde (Titanic ou Avatar), à part Abyss qui est énorme, mais il sait mettre en place un univers et ses personnages, et réussit toujours à les rendre attachants.

Donc, on s’en prend plein la gueule, et, en 1991, les effets métal liquide du T-1000 sont tout bonnement impressionnants, même encore aujourd’hui. Et le maquillage n’est pas en reste. Et puis, bien entendu, on se prend de l’action dans la tronche en veux-tu en voilà, notamment la course poursuite avec le camion qui est un grand moment du film, voire du cinéma.

Un film tout simplement attachant

Attachant, c’est le maître mot, alors qu’on est pourtant sur un film d’action/science-fiction.

Mais voilà, les personnages sont attachants, les répliques sont géniales (quand John Connor apprend au T-800 à s’exprimer en société… Magique !).

Ils sont rares ces films d’action qui laissent la part belle aux personnages (je ne parle pas des Buddy Movie genre Eddie Murphy ou Martin Lawrence où le rôle du black est de sortir des vannes en faisant « Waouh man ! »), et qui nous font les aimer.

t800John

Le choix des acteurs est parfait (OMG Schwarzy et Robert Patrick), les effets spéciaux roxxx du ponayz, et cette musique… La B.O. du film est signée Guns and Roses, avec l’énorme titre « You could be mine », et bien entendu le thème principal du film connu de tous.

Après un premier épisode qui avait lancé la machine, et avant le 3ème, très moyen, ce deuxième opus s’impose comme le meilleur épisode de la saga, comme dit en introduction. A noter que le 4ème film de la licence, sorti en 2009, relève largement le niveau du 3.

Je n’aurais qu’une chose à dire: Hasta la vista Baby

Quelques scènes cultes du film (enfin je pourrais toute les mettre, elles sont toutes cultes bordayl !):

Encore de(s) article(s) ...

Wayne’s World Mega teuf, giga teuf, Excellent !

Dis Wayne, t’as déjà trouvé Bugs Bunny sexy quand il s’habillait en fille et qu’il ressemblait à une lapine

Dans la catégorie Narnar réussi, je vous présente aujourd’hui les deux volets de Wayne’s World, deux grands classiques de Mike Myers, avant son énorme succès avec Austin Power.

Pour ceux qui ne connaitrait pas, nous suivons les aventures de 2 jeunes adultes totalement décérébrés et dégénérés, fans de hard rock et de métal.

Pair et Impair : le meilleur nanar de Bud spencer et Terence Hill

Pair et impair est un vrai super nanard italien des années 70 ! Ce film est une vraie catastrophe, mais dans le bon sens du terme.

Pair et Impair est une comédie réalisée par Sergio Corbucci et sortie en 1978 (en toute franchise, je pensais qu’il datait du milieu des années 1980).

A mon sens, ce film est une pure réussite dans la filmographie du duo culte Terence Hill et Bud spencer.

L’histoire est pourtant très légère et complètement loufouque (c’est peu dire !). Johnny Firpo (joué par Terence Hill) se voit charger d’une mission de la plus haute importance : mettre fin aux agissements d’un gang de bookmakers clandestins avec à leur tête Paragoulis.

Le Kid de Cincinnati, le tout premier film sur le poker

Reprenant la plupart des codes apparus dans le film de 1961 de Robert Rossen, L’Arnaqueur, avec Paul Newman en jeune ambitieux et prodige du billard voulant devenir le meilleur joueur des USA et affrontant le grand champion national pour ce faire, Le Kid de Cincinnati, sorti en 1965, et réalisé par Norman Jewison, suit une trame légèrement similaire, mais en plaçant cette fois-ci l’intrigue autour d’un joueur de poker.

Les films cultes pour ados de John Hugues des années 80 / 90

Ce nom ne vous dit peut être rien, mais si vous aviez entre 8 et 15 ans dans les années 80-90 vous avez obligatoirement adoré un de ses films ! John Hugues est le réalisateur, scénariste ou producteur d’un grand nombre de films cultes pour ados des années 80-90.

A vrai dire, mon premier souvenir au ciné, c’était pour un de ses films (en tant que scénariste), et pas des moindre : le cultissime « maman j’ai raté l’avion » (Home Alone) sorti en 1990 avec Macauley Culkin.

Bon autant le dire tout de suite, John a fait pas mal de ce que l’on pourrait appeler poliment des « grosses bouses », comme Beethoven, Denis la Malice, …

Quel film vous a fait commencer le poker et/ou les jeux en ligne ?

Je l’avais loué en VHS à l’âge de 15 ans, quelques mois après sa sortie, dans le vidéo club de ma ville. L’âge de visionnage d’un film est simplement fondamental pour avoir ce déclic : trop jeune, on passe à côté du sujet et trop vieux, c’est trop tard !

Le pitch de départ :

Mike McDermott est un jeune joueur de poker et un étudiant en droit. Un soir, il perd toutes ses économies pendant une partie face à Teddy KGB. Il renonce aux cartes cette nuit-là. Mais, son meilleur ami, l’Asticot, sort de prison peu après et doit rembourser ses dettes…

11 commentaires sur “Terminator 2, tintintin tintin !”

  1. Yop dit :

    J’ai du voir ce film à 10 ans : j’ai fait des cauchemars pendant 1 an à cause de la scène du jugement dernier (lorsque Sarah en rêve ! Hooooorrrrrrible !) Je crois que Cameron a eu un prix pour cette scène d’ailleurs !

    Je suis du même avis : T2 est le meilleur de la saga (même si le dernier arrive en 2ème position avec cette fin totalement débile Tout le monde a droit à une seconde chance, tiens prend mon coeur !).

    I’ll be back

  2. Booloo dit :

    Un de mes films préférés, j’aurai mis la scène de la poursuite en camion au début lorsque john est à moto, qui a d’ailleurs été reprise dans GTA San Andreas ! Trop jouissif !
    Et d’ailleurs dans le 4 il n’y a pas de T1000, quelqu’un a une explication ?

  3. GunnerEradiqueur dit :

    Extra ton site Gwen!!Tes couleurs par contre corresponde pas trop bien.Le film Terminator est issu de l epoque du boom de l informatique grand public,ou tous les foyers ont aquis un pc,que ce soit ibm,amstrad ou apple.Bien sur une phobie est nee de l informatique et James Cameron c est inspire de ce phenomene de societe pour creer Terminator,la symbolisation de la dictature electronique,qui d ailleurs n est pas si fictive que cela quand on y regarde de plus pres.Je placerais les films dans cette ordre pour ma part,le deux,le un,le trois et la quatre.J ai aussi visionne les chroniques de sarah,bien realise,effets speciaux impressionnant et le point noir le recit trop confus,bien sur ceci n est que mon opinion.Salut a tous et passe sur mon site!!

  4. Gwen dit :

    GunnerEradiqueur=> Merci de ta remarque, et je ne suis pas l’auteur du site en lui-même, je suis rédacteur ;)(et personnellement, j’adore la charte graphique :D). En tout cas, merci de tes précisions sur cette saga ^^.

  5. GunnerEradiqueur dit :

    Tiens on croirait vraiment que c est toi le webmaster de ce site!C est loin d etre des precisions,on pourrait en ecrire un script tout entier sur la saga.Tiens j ai concu quelques walls sur terminator et j aurais voulu avoir un avis sur ceux ci voici l adresse de la page:http://pagesperso-orange.fr/Les.PlusDe.Gunner/IntroSite.html en fait il s agit des vignettes deux,trois et quatre.Voila merci d avance pour vos remarques,et un peu plus de doc sur la saga terminator,ca sera fantastique.Salut a tous!!

  6. Blog Mode dit :

    J’adore la scène du jugement dernier. C’est ma préférée 😀

  7. Paul dit :

    Moi, je suis fan d’Arnold Schwarzenegger alors que je n’ai que 12 ans. Cela fais 2 ans que je le connais et j’ai déjà acheté tous ses films et j’ai même eu une signature de lui. Bref, le film qui me l’a fait connaitre est justement Terminator.Comme vous le savez, Schwarzy, a la fin de son mandat, va se remettre au cinéma avec Expendables 2, j’éspère qu’il participera au film Terminator 5 ! 😉

  8. toupoutou dit :

    Ah Terminator 2… ♥♥
    Par contre ta façon d’écrire m’insupporte. Humour un peu lourd, pas mal de mots en trop, et donc trop de répétitions => IMO bien sûr.
    En espérant que tu acceptes les critiques (constructives du moins ; ce que j’ai fait pour montrer que je ne suis pas simplement venu faire mon troll) 😉

  9. Gwen dit :

    @toupoutou Bien entendu que j’accepte les critiques. Par contre, au niveau des vannes lourdes, j’espère que tu as remarqué que c’est fait exprès :).

    Sinon, merci pour la remarque sur les mots en trop, c’est vrai que c’est un horrible défaut concernant ma façon d’écrire :x, j’essaie d’y remédier au fur et à mesure :D.

  10. toupoutou dit :

    @Gwen : Ah non je n’avais pas remarqué, et du coup c’est rassurant de savoir que c’est fait exprès (enfin, je suppose que faire des vannes lourdes à longueur de temps c’est inquiétant, et agaçant pour les autres à force).
    Ensuite, moi je préfère quand les articles sont plutôt concis, ça les rend plus fluides par la même occasion. Mais encore une fois, ce n’est que mon avis et je tenais juste à l’exprimer ^^
    (J’en profite aussi pour revenir sur ‘insupporte’ qui était p-e un peu fort ><)
    Voilà voilà. Et bien entendu, cela me réjouit de voir quelqu'un capable de bien réagir à une critique, càd sans penser qu'elle est faite pour blesser et rabaisser 😀

  11. soleil444 dit :

    J’ai été fan depuis toujours de Terminator, notamment des 3 premiers épisodes. L’épisode Terminator 2 est magique! Je le regarde toujours, il m’hypnoooose! C’est sérieusement un des meilleurs films que j’ai jamais regardé sur DVD ou à la télé!
    J’aime bien tes répliques lol, merci pour toutes ces photos et vidéos, et ce beau résumé. Chapeau à Cameron et aux acteurs!!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.