Pair et Impair : le meilleur nanar de Bud spencer et Terence Hill

terrence-hill-bud-spencer

Pair et impair est un vrai super nanard italien des années 70 !

Ce film est une vraie catastrophe, mais dans le bon sens du terme.

Pair et Impair est une comédie réalisée par Sergio Corbucci et sortie en 1978 (en toute franchise, je pensais qu’il datait du milieu des années 1980).

A mon sens, ce film est une pure réussite dans la filmographie du duo culte Terence Hill et Bud spencer.

L’histoire est pourtant très légère et complètement loufouque (c’est peu dire !).

Johnny Firpo (joué par Terence Hill) se voit charger d’une mission de la plus haute importance : mettre fin aux agissements d’un gang de bookmakers clandestins avec à leur tête Paragoulis.

Paragoulis-pair-impair

Pour remplir sa mission, Johnny fait appel à son demi-frère, Charlie Firpo (Bud Spencer), routier et ancien croupier d’un des casinos de Paragoulis. Je vous laisse découvrir la suite du scénario aux rebondissements improbables qui réserve quelques surprises (et une fin à la happy end).

La recette de ce film reste la même que dans les autres films de ce célèbre duo : Bud Spencer est une grosse brute épaisse qui encaisse les coups sans bouger et distribue des tartes dans la gueule à longueur de temps, tandis que Terence Hill, le beau blond intelligent très agile, saute partout dans tous les sens pour éviter les coups de ses adversaires.

bud-spencer-pair-impair

Le film est très rythmé. Il n’y a presque aucun moment creux. Le film est vraiment monté à la hache. Les scènes s’enchainent les unes après les autres, sans réelle cohérence. On passe d’une course de stock car à une course de poker en quelques minutes.

pair-impair-terrence-hill

Note spéciale pour la musique qui est vraiment entrainante ! Effet garanti !

Les bagarres sont bien crétines et les gags sont au ras des pâquerettes, mais pourtant la magie opère.

Par contre, n’attendez rien des autres acteurs/cascadeurs qui sont totalement nuls ! Ce n’est pas compliqué, on voit toujours les mêmes seconds rôles d’un film à l’autre. Les doubleurs du duo Spencer/Hill sont très doués et ont donné un charisme supplémentaire au duo à mon sens.

Je ne sais pas quand j’ai découvert ce film, mais j’ai toujours une cassette VHS (avec une qualité d’image vraiment pitoyable) qui traîne dans les cartons que j’ai dû enregistrer à l’âge de 10 ans. Elle doit avoir bientôt plus de 20 ans, la pauvre !

Pair et Impair est un film grotesque mais pourtant cultissime ! Sûrement parce que l’enthousiasme de ce duo est resté sans équivalent encore aujourd’hui.

terrence-hill-poker-pair-impair

Ce film a une saveur particulière des films d’une autre époque ! Je me demande quelle serait la réaction d’un gamin 10 ans d’aujourd’hui regardant ce film ! Est-ce que ce serait le grand kiff ou au contraire un grand moment de solitude pour nous !

Sans hésitation, le meilleur duo Hill-Spencer (ce n’est que mon avis). La liste de leurs films est longue, mais je me souviens avoir apprécié également « Bonjour l’ami, adieu le trésor » (même s’il est largement inférieur à Pair et Impair).

J’ai dû voir ce film au moins une 30ème de fois (et 1 de plus avant de rédiger cet article avec toujours le même plaisir) ! Le dvd ne coûte qu’une poignée de raisins, alors n’hésitez pas trop pour le voir ou le revoir.

Alors pour vous, le duo Terence et Bud est grotesque ou totalement culte ? Quel est votre film préféré ?

Depuis quelques temps, j’ai peur de voir des producteurs vouloir faire un reboot moderne de ce duo. Je ne donnerai pas cher d’un tel projet dans l’univers du casino avec toutes les nouveautés que l’on a connu ces dernières années.

Encore de(s) article(s) ...

Niki Larson, le City Hunter version Jackie Chan

Non, il n’y a pas de fautes d’orthographe à « Niki Larson » ! Car cette fois il ne s’agit pas du manga ou de l’anim City Hunter, que vous connaissez mieux sous le nom de Nicky Larson, mais du film.

Au Japon, cet opus signé Wong Jing est bien sorti sous le titre City Hunter, mais dans la version française, pfffuit, plus de « c » à Niki ! En même temps, comme Jackie Chan n’a pas vraiment la plastique de rêve de Nicky (qui rappelons-le, est grand et séduisant), tout s’équilibre.

Clerks, les employés modèles : le premier film de Kevin Smith !

Clerks est un film réalisé et écrit par Kevin Smith. Vous savez le réalisateur que l’on présente comme un Geek ultime ayant réalisé Dogma (que tout le monde connaît et dont je ne suis pas fan d’ailleurs).

Ce film est une petite merveille que j’ai découvert il y a 1 ou 2 ans par hasard. Le synopsis sur le papier est très simple et n’est pas particulièrement vendeur.

L’univers des Tortues Ninjas : COWABUNGA !

Je préviens immédiatement, il va être très difficile d’être exhaustif sur ce sujet tellement que l’univers des Tortues Ninja est étendu.

Il y a de tout : des comics, des séries télé, des films, des jouets,…

Pourtant, il faut bien avouer que sur papier l’histoire de nos 4 tortues n’était pas très alléchante. Imaginez aujourd’hui un mec qui va voir un producteur et qui lui propose de faire un dessin animé sur des tortues mutantes humanoïdes qui parlent et pratiquent le Kung Fu (et adorant accessoirement les pizzas) !

Wayne’s World Mega teuf, giga teuf, Excellent !

Dis Wayne, t’as déjà trouvé Bugs Bunny sexy quand il s’habillait en fille et qu’il ressemblait à une lapine

Dans la catégorie Narnar réussi, je vous présente aujourd’hui les deux volets de Wayne’s World, deux grands classiques de Mike Myers, avant son énorme succès avec Austin Power.

Pour ceux qui ne connaitrait pas, nous suivons les aventures de 2 jeunes adultes totalement décérébrés et dégénérés, fans de hard rock et de métal.

2 commentaires sur “Pair et Impair : le meilleur nanar de Bud spencer et Terence Hill”

  1. Vince dit :

    Les Terence Hill/Bud Spencer sont des classiques, qui repassent assez régulièrement d’ailleurs !

    Et comme tu dis les doubleurs contribuent vraiment à l’ambiance délirante des films du duo !

    Culte.

  2. Mayweed dit :

    Trés bon film du duo effectivement mais j’ai toutefois une petite préférence pour « Attention les dégâts »

Laisser un commentaire

You can add images to your comment by clicking here.