Scoop it Geek Vintage
Page Facebook de Geek Vintage
Twitter

Strike Commando 100% NANARD

Ronan, un très bon pote de lycée avait déjà pondu il y a quelques mois un article sur sa passion des Brickfilms (films d’animation en lego), cette fois-ci il s’attaque à un de ces films cultes : Strike Commando.

Merci Ronan pour ce billet, très intéressant ! Et dire que le prochain sera sur l’émission Tous Egaux (trop culte) !

ATTENTION !

STRIKE COMMANDO

Cet article est un pavé dans la mare, pour tous les aficionados des films d’action des années 80. Oui ! aujourd’hui je prends des risques… On vous a menti, et je vais enfin vous révéler la vérité sur les actionners des 80’s.

Le roi de l’action décérébré n’est pas Carlos Ray Norris, alias Chuck Norris mais bien Reb Brown alias Robert Brown.

Et pour vous le prouver, je vais vous présenter le plus grand drame psychologique sur la guerre du vietnam : STRIKE COMMANDO

Mais qui se cache dans l’ombre de ce chef d’œuvre ?

Bruno Mattei

Bruno Mattei

Et bien un italien… et ce n’est pas Sergio Leone mais un illustre inconnue… Bruno Mattei. Enfin… pas si inconnu que ça ! Il est même une star dans son domaine. C’est tout simplement le roi de la série Z des années 70-80.

C’est un réalisateur très prolifique (une cinquantaine de films !) qui touche à tout , des films de zombies, de science fiction, de guerre, post apocalyptique, et même du porno !

virus-cannibale-robowar-strike-commando

Mais ce réalisateur a une particularité… La plupart de ses films sont des plagiats de films américain à succès.

Le « Zombie de Roméro devient « virus cannibale », le Prédator de Mctiernan se transforme en « Robotwar », et surtout le « Rambo 2» avec Stallon se change en Strike commando.

Bruno mattei écriture scénario

Le maître écrit un putain de scénar

Pas la peine de vous résumer l’histoire, si vous avez vu « rambo 2 la mission » vous connaissez l’histoire de « Strike commando ». Mais ce que je peux vous dire… c’est que ce film a été tourné aux Philippines et que son budget devait pas excéder quelques dizaines de pesos philippins.

L’équipe du film était, bien sûr, constitué de locaux. (vous connaissez bien la grande réputation des techniciens philippins !!!!!????)

Dans ce film vous retrouverez tout ce qu’on adore dans les série Z : une succession de gags visuels involontaires. Avec par exemple ces soldats vietnamiens qui se cachent derrière des touffes d’herbe, et qui surgissent pitoyablement pour tirer sur notre héros.

L’image bien moche et délavée, des vhs d’une autre époque !Il y a aussi ses dialogues finement ciselés.

Dans les films en général, la tension s’accentue de plus en plus au cours de l’histoire. Ici c’est pas trop ça… plus on avance dans le film… plus on descend bas… jusqu’à toucher le fond et même le défoncer ! Pour preuve le combat final avec le grand méchant « Jakoda ». Sans nul doute chorégraphier par Yuen Woo Ping !

Mais il y a surtout du fond ! Avec un vrai discours sur le capitalisme et ses symboles ! Et de l’émotion… regardez cet extrait et ne me dites pas qu’il ne vous arrache pas une larme !

Une série Z se caractérise par son manque de moyens et d’idées.

Je vous laisserai apprécier les dernières paroles du film… ou Bruno Mattei… fait un gros doigts au major… « je plagie et je t’emmerde »

Je vous conseille bien évidemment de voir ce film en version française… avec ses doubleurs qui font du zèle !

Et parce que c’est tellement bien… et qu’on en redemande… monseigneur Bruno Mattei nous en a fait un autre… : STRIKE COMMANDO 2

Si après ça vous n’avez pas envie de voir le film… je comprends pas ! Par contre, je me permets de vous donner un petit conseil avant de lancer la vhs dans votre ancien magnétoscope.

Prévoyez d’inviter un bande de potes (le voir tout seule peut donner des maux têtes !!), prévoir des bières et des pizzas froides !

strike commando jakoda

VIVE LE NANAR ET SURTOUT LE NANARD VINTAGE !

Encore de(s) article(s) ...

Wayne’s World Mega teuf, giga teuf, Excellent !

Dis Wayne, t’as déjà trouvé Bugs Bunny sexy quand il s’habillait en fille et qu’il ressemblait à une lapine

Dans la catégorie Narnar réussi, je vous présente aujourd’hui les deux volets de Wayne’s World, deux grands classiques de Mike Myers, avant son énorme succès avec Austin Power.

Pour ceux qui ne connaitrait pas, nous suivons les aventures de 2 jeunes adultes totalement décérébrés et dégénérés, fans de hard rock et de métal.

Pair et Impair : le meilleur nanar de Bud spencer et Terence Hill

Pair et impair est un vrai super nanard italien des années 70 ! Ce film est une vraie catastrophe, mais dans le bon sens du terme.

Pair et Impair est une comédie réalisée par Sergio Corbucci et sortie en 1978 (en toute franchise, je pensais qu’il datait du milieu des années 1980).

A mon sens, ce film est une pure réussite dans la filmographie du duo culte Terence Hill et Bud spencer.

L’histoire est pourtant très légère et complètement loufouque (c’est peu dire !). Johnny Firpo (joué par Terence Hill) se voit charger d’une mission de la plus haute importance : mettre fin aux agissements d’un gang de bookmakers clandestins avec à leur tête Paragoulis.

Le Kid de Cincinnati, le tout premier film sur le poker

Reprenant la plupart des codes apparus dans le film de 1961 de Robert Rossen, L’Arnaqueur, avec Paul Newman en jeune ambitieux et prodige du billard voulant devenir le meilleur joueur des USA et affrontant le grand champion national pour ce faire, Le Kid de Cincinnati, sorti en 1965, et réalisé par Norman Jewison, suit une trame légèrement similaire, mais en plaçant cette fois-ci l’intrigue autour d’un joueur de poker.

Les films cultes pour ados de John Hugues des années 80 / 90

Ce nom ne vous dit peut être rien, mais si vous aviez entre 8 et 15 ans dans les années 80-90 vous avez obligatoirement adoré un de ses films ! John Hugues est le réalisateur, scénariste ou producteur d’un grand nombre de films cultes pour ados des années 80-90.

A vrai dire, mon premier souvenir au ciné, c’était pour un de ses films (en tant que scénariste), et pas des moindre : le cultissime « maman j’ai raté l’avion » (Home Alone) sorti en 1990 avec Macauley Culkin.

Bon autant le dire tout de suite, John a fait pas mal de ce que l’on pourrait appeler poliment des « grosses bouses », comme Beethoven, Denis la Malice, …

Quel film vous a fait commencer le poker et/ou les jeux en ligne ?

Je l’avais loué en VHS à l’âge de 15 ans, quelques mois après sa sortie, dans le vidéo club de ma ville. L’âge de visionnage d’un film est simplement fondamental pour avoir ce déclic : trop jeune, on passe à côté du sujet et trop vieux, c’est trop tard !

Le pitch de départ :

Mike McDermott est un jeune joueur de poker et un étudiant en droit. Un soir, il perd toutes ses économies pendant une partie face à Teddy KGB. Il renonce aux cartes cette nuit-là. Mais, son meilleur ami, l’Asticot, sort de prison peu après et doit rembourser ses dettes…

Un commentaire sur “Strike Commando 100% NANARD”

  1. atomickid dit :

    MISSION ONE START !!!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.